MENU

WALY – 55577

D’or chargé de deux chevronnels haussés d’azur, accompagnés en chef d’une pointe de flèche en silex de gueules, à dextre, d’une roue brisée de saint Catherine du même à senestre et en pointe d’une fleur de lys d’azur également.
.
• Soutien sous l’écu, deux rameaux de hêtre tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or, passés en sautoir.

• Devise toponymique : WALY en lettres d’or sur un listel d’azur au revers de gueules.

La colline de Wasloge, à l’origine du toponyme Waly est dessinée par les chevronnels. C’est à Wasloge(a) que fut fondée au VIIIème siècle une abbaye primitive. Ce monastère fut transféré au XIème siècle sur le coteau voisin où il prit le nom de Beaulieu.

Le silex taillé en pointe de flèche représente les éléments retrouvés sur le site préhistorique de la côte de Waly.

La roue est celle de Sainte Catherine la patronne de la paroisse.

Les deux chevronnels d’azur sur l’or évoquent les armes de la famille de Mouzay (ou de Mouza) un moment seigneur du village. La famille de Mouzay portait ” d’argent à deux bandes d’azur au franc quartier senestre chargé de deux annelets d’or”.

L’or et la fleur de lys d’azur représentent les armes(b) de Victor Louis de BENOIST (1812-1896), baron, député de la Meuse, et maire de Waly pendant 50 ans.

La fleur de lys souligne également qu’avant 1790, Waly dépendait du Clermontois (c)

Les rameaux sont ceux des hêtres et des autres arbres des forêts environnantes.

(a) Selon l’abbé Clouet dans “l’histoire ecclésiastique de la province de Trèves et des pays limitrophes -1844 ” Wasloge serait lié au latin vastus lucus > vaste forêt sacrée.
(b) La famille de Benoist portait : Écartelé aux 1 et 4 d’azur, à la bande d’or, accompagnée en chef d’une étoile à six raies d’or et d’un croissant du même en pointe ; aux 2 et 3 d’argent, chargé de fleurs de lys d’azur sans nombre. Une clef de voûte de l’église porte ces armes.
(c) les armes de BOURBON-CONDE étaient : “De FRANCE, au bâton péri en bande de gueules.”

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS et Dominique LACORDE membres de la commission d’héraldique Lorraine et mise à disposition de la commune en mars 2018, Monsieur Yves PILLEMENT étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − 5 =