MENU

GÉVILLE – 55258

D’azur au triangle, renversé, bastionné aux deux angles du chef d’or évidé et chargé d’un G du même ;
Chef de gueules à un écusson gironné de 8 pièces d’azur et d’or accosté, à dextre d’une fleur de cornouiller et à senestre d’une grappe de raisin, les deux d’or
 Soutien sous l’écu : un rameau de chêne feuillé de sinople, tigé de tanné et englanté d’or passé en sautoir avec un rameau de mirabellier, feuillé de sinople, tigé de tanné ,au fruits d’or tachés de pourpre.
 Au cœur de gueules percé de deux flèches d’or brochant sur la croisure.
 Cri de ralliement GEVILLE en lettre d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

Le G et le V dessiné par le bas du triangle évoquent le toponyme Géville, dérivé de Gévaux (le val de la joie) la commune créée en 1973, unissant Jouy sous les Côtes, Gironville sous les Côtes et Cornièville.

Les deux bastions illustrent les éléments défensifs des forts de Jouy et de Gironville ainsi que ceux des églises fortifiées de ces deux villages.

Le cœur de gueules (rouge) percé de deux flèches d’or est celui des armes de l’abbaye de Rangeval (a) créée en 1152 sur le finage de Cornièville.

L’écusson gironné représente Gironville jadis Gironis-villa ;

La fleur de cornouiller, appelé également cornier, évoque Cornièville, autrefois Cornie villa dont le
toponyme dériverait de cornouiller un bois dur comme de la corne, répandu sur le finage, utilisé
pour tailler des flèches et des manches d’outil.

La grappe de raisin, à l’origine du vin, symbole de fête et de joie dans beaucoup de civilisations, illustre Jouy (autrefois Gaudiacum – du latin gaudia : joie – joy, joye) sous les Côtes et souligne l’importance des vignes autrefois sur le finage.

Le rameau de chêne représente tous les arbres des forêts environnant la commune.
Le rameau de mirabelliers illustre la renommée de ces succulents fruits des côtes de Meuse.

(a) L’abbaye de Rangeval avait pour armes :” d’azur au cœur de gueules, percé de 2 flèches d’or, posé en abime, accompagné de 3 coupes couvertes rangées 2 et 1 d’or également

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS avec les conseils de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et mises à disposition de la commune en novembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 17 =