MENU

KOEUR la Petite – 55264

 D’azur au lion d’or, à la fasce d’argent brochant sur le tout.

 Soutien sous l’écu un rameau de chêne, à dextre, passé en sautoir avec un rameau de saule à senestre, tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or.

 A la croix de guerre 1914 – 1918 appendue sous l’écu par son ruban brochant sur la croisure.
 Devise toponymique KOEUR la PETITE en lettre d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

L’écu reprend les armes de François Barrois, baron de Manonville, pour lequel la seigneurie des Koeurs fut érigée en comté en 1717. Un château moderne remplaça alors le vieux château fort qui se dressait jadis à Koeur la Petite et qui servi de résidence à plusieurs personnages illustres, notamment René d’Anjou, roi de Sicile, duc de Lorraine et de Bar, sa fille Marguerite de Lorraine, reine d’Angleterre, Louis XIII pendant le siège de Saint Mihiel.

L’azur est l’or soulignent que Koeur la Petite était jadis une terre du Barrois mouvant(a).

Le rameau de chêne représente les arbres des forêts environnantes ; celui de saule évoque les bords de la Meuse.

La Croix de Guerre 1914-1918 a été décernée à Koeur la Petite en novembre 1920 avec la citation à l’ordre de l’armée suivante : placée pendant quatre années dans la zone du feu, a supporté vaillamment de nombreux bombardements qui l’ont en partie détruite faisant ainsi preuve d’une héroïque abnégation.

(a) Le duché de Bar avait pour armes : ” D’azur semé de croix recroisetées au pied fiché d’or à deux bars adossés de même.”

L’écu a été mis à disposition de la commune par François MEYER vers 1998, d’après l’armorial de Lapaix , les ornements extérieurs, composés par Robert, André LOUIS, d’entente avec François MEYER, l’ont complété avec adoption par la commune le 16 septembre 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − neuf =