MENU

APREMONT-la-FORÊT – 55012

Depuis le 1er janvier 1973, Apremont-la-Forêt est fusionné avec Liouville, Marbotte et Saint-Agnant-sous-les-Côtes
Ecartelé au 1 de gueules à la croix d’argent, au 2 d’or au tétragone bastionné et évidé de gueule, au 3 d’or également à la mitre de gueules chargée d’une tiercefeuille d’argent, au 4, d’argent à la croix pattée de gueules.
 Soutien de l’écu, deux rameaux de charme supportés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or, passés en sautoir.
 A la croix de guerre 1914 1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.
 Devise APREMONT-LA-FORÊT en lettres de sable sur un listel d’or au revers de gueules.

La croix d’argent sur un champ de gueules est celle de la famille seigneur du lieu qui prit le nom du village Apremont.

La croix pattée de gueules (rouge) sur un champ d’argent est le symbole des chevaliers du temple. Elle souligne qu’au lieu dit commanderie à Marbotte, une maison des templiers fut fondée vers 1150.

Le tétragone bastionné représente les éléments défensifs du fort de LIOUVILLE. Ce fort de la série Seré de Rivières, construit vers 1875, fut très endommagé en 1914, il resta cependant occupé par l’armée française comme poste d’observation. Sa batterie de 75 appuya l’offensive Franco- Américaine sur le saillant de Saint- Mihiel en septembre 1918.

La mitre est celle de saint Agnant (ou Aignant) ; elle est rouge est chargée d’une tiercefeuille d’argent pour illustrer que ce saint homme était évêque d’Orléans ( la ville d’Orléans a pour armes : de gueules à trois tiercefeuilles d’argent, au chef de France). Saint Agnan aurait sauvé sa ville de la cruauté des hordes hunniques par persévérance dans la négociation avec Attila et sa foi en l’arrivée des troupes du Général romain Aetius. De nombreuses communes portent le nom de ce saint.

La famille d’Apremont possédait un puissant château fort (mentionné dés le 7ème siècle) érigé en haut du mont dominant Apremont. Cette forteresse fut, en 1354, le siège d’une baronnie souveraine dépendant directement de l’empereur. Elle s’étendait alors sur 285 localités et fiefs.

Les rameaux sont ceux des charmes et de tous les arbres des forêts environnantes, celle d’Apremont en particulier.

Les quatre villages totalement détruits pendant la première guerre mondiale ont été décorés de la croix de guerre 1914/1918 avec citation à l’ordre de l’armée.
Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS passionné d’héraldique et Dominique LACORDE historien et adoptées par la commune le18 septembre 2018, Monsieur Lionel PLANTEGENET étant Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze + dix-sept =