MENU

Courouvre– 55129

 

• D’azur au rameau de chêne d’or et aux feuilles appointées de même est aux trois glands d’argent également appointés, accosté de deux chaînes brisées d’or posées en chevron ;
Chef de gueules à la tournelle d’argent.
• Tenant de l’écu : deux geais au naturel affrontés.
• Devise toponymique COUROUVRE en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

Le rameaux de chêne et les geais des chênes représentent le toponyme Courouvre (jadis Corrubrium, Corrobrium, Corrowra ..) dérivé de corre ,courre : le chêne. A noter que rouvre désigne également le chêne.
Selon certains auteurs la racine celte Briga : forteresse (représentée ici par la tournelle) y serait associée.

Les chaînes brisées sont des attributs de Saint Pierre aux liens le patron de la paroisse (ce saint aurait brisé les chaînes qui l’entravaient dans la geôle où il était détenu avant son martyre).

La tournelle d’argent (au crénelage à 3 merlons) évoque la maison forte avec une tour qui appartenait jadis au comte d’Apremont dont les armes sont rappelées par les gueules (rouge) et l’argent ( la famille d’Apremont portait “de gueules à la croix d’argent”).

La famille d’Oryot de Jubainville a été également co-seigneur du village avec le roi. Cette famille portait :
“de gueules à trois croissants d’or “.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS avec les conseils de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune en mai 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =