MENU

Dombrot-le-Sec – 88140

Blasonnement

 D’or à une tête de lion de sable ; mantelé de gueules chargé à dextre d’un crosseron d’or, chargé d’une tête d’aigle d’argent brochant et à senestre d’une fontaine héraldique d’or remplie d’azur traversée par une source d’argent.

 Soutien de l’écu : deux rameaux de chêne tigés de tanné, feuillés de sinople et englantés d’or ; à la gourde calebasse d’or à la bretelle de sable brochant sur la croisure.

 Devise toponymique DOMBROT-LE- SEC en lettre de sable sur un listel d’or au revers de gueules.

Motivation

La partition du mantelé dessine la situation du village sur le versant d’une colline

La tête d’aigle évoque Brice qui selon une version serait dérivé de la racine celtique brig > puissance, force(a) ; elle évoque le toponyme Dombrot dérivé de Brice : Donno Briccio en 1033, Domno BRICLIO en 1037.

Le crosseron est celui de Saint Brice successeur de Saint Martin comme évêque de Tours. L’église de Dombrot- le- sec lui est vouée.

La tête de lion de sable sur champ d’or est celle des armes de la famille de BOUZEY, seigneur du village au XVIIIème siècle. Cette maison d’ancienne chevalerie Lorraine porte : d’or, au lion de sable
En 1715, Nicolas Joseph de BOUZEY, Conseiller du Duc de Lorraine LEOPOLD, obtint que la terre de DOMBROT soit érigée en comté et prenne le nom de BOUZEY. Le village gardera cette appellation jusqu’en 1790.

La gourde calebasse est celle des randonneurs, elle souligne que Dombrot- le -Sec est le point de convergence entre le GR 714 (venant de Bar le Duc et passant par Domrémy la Pucelle) et le GR 7. Ce dernier suit la ligne de partage des eaux du versant méditerranéen et du versant mer du Nord, Manche, Atlantique, du Ballon d’Alsace à Andorre.
Les rameaux de chêne sont ceux de la forêt où dominent les chênes et les hêtres.
La fontaine héraldique évoque la nappe d’eau minérale, la commune étant située sur le bassin de Vittel. Afin de développer le « zéro pesticide » autour du bassin, une action de long terme vise à prévenir toute pollution chimique de la source. Résultats : sur une surface de 10 000 hectares autour de la source de Vittel, la richesse de la biodiversité est équivalente à celles de certains espaces protégés. Il a été ainsi planté 10.000 arbres fruitiers.

(a) Selon une autre version, Brice serait dérivé, de brécha : tronc.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS, Marie-Hélène BRETEILLE et Bernard GEORGIN et adoptées par la commune le 11 juillet 2019, Monsieur Bernard SALQUEBRE étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − quatorze =