MENU

DUGNY-SUR-MEUSE – 55 166  

 

BLASONNEMENT

  D’azur à la façade du clocher tour fortifié de Dugny d’argent ouvert, ajouré et au hourd d’or et pavillonné de gueules, accompagnée en chef, à dextre d’une tourelle à éclipse de fort d’argent armée d’un canon d’or et à senestre d’un four à chaux ancien d’argent également maçonné de sable crachant des flammes de gueules ; au chef triangulaire au sommet abaissé au cœur, d’or chargé d’un martin pécheur au naturel en vol tenant dans son bec un poisson d’argent.

   Soutien de l’écu : Deux rameaux de saules, tigés et feuillés de sinople et fruités d’or, passés en sautoir.

 

A la croix de guerre au naturel appendue sous l’écu et brochant sur la croisure.

 

 

   Divise toponymique : DUGNY-SUR-MEUSE en lettres d’argent sur un listel d’azur au revers de gueules.

 

 

 

MOTIVATION

 La tour-clocher est celle de l’église médiévale construite au XII ème siècle et vouée à la nativité de Marie , elle a été désacralisée suite à la construction d’une autre église en 1870 sous le vocable de la Vierge à l’enfant. En raison de ces caractéristiques architecturales ( hourd, salle-forte, combles surélevé) cet édifice a été classé monument historique en 1904.

 

La tourelle à éclipse représente les forts de la Falouse et de Dugny construits entre  1875 et  1908  avaient pour but avec celui d’Haudainville  de verrouiller la vallée de la Meuse en amont de Verdun.

 

Le four à chaux ancien  rappelle que la chaux, comme le fer ,fut incontestablement un élément de performance de la sidérurgie lorraine avec huit fours autour de Verdun. En ce début de 21ème siècle celui de Dugny, fondé en 1927, fourni  toujours une importante production grâce aux proches carrières de pierre . Le secteur sidérurgique ne concerne plus que la moitié de sa production.

 

Le martin-pêcheur et les rameaux de saules illustrent les abords bucoliques de la Meuse favorables à la pêche.

 

En reconnaissance de ses sacrifices, la Croix de Guerre 1914/1918 a été décernée à la commune de Dugny-sur-Meuse avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : vaillante citée qui, située dans la région de Verdun, a supporté courageusement de nombreux bombardements qui l’on détruite en partie. Par les souffrances endurées et les dommages subis a bien mérité du pays.

 

 

 

Armoiries composées et dessinées par Robert André LOUIS avec Dominique LACORDE, membres du Comité Lorrain d’Héraldique en mars   2023, Madame Fabricia VOL étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − neuf =