MENU

IVOIRY Commune d’Epinonville – 55174

• D’azur au lion d’argent à la queue fourchue armé et lampassé de gueules, surmonté à dextre d’une mitre et à senestre d’une cloche, les deux d’or et à une orle ondée en filet du même.
• Soutien sous l’écu : à dextre un pampre feuillé de sinople, tigés de tanné et fruités d’or, croisé en sautoir avec, à senestre, deux tiges de blé de sinople, feuillés de même et fruités d’or.
• Devise sur listel d’or à l’envers de sinople : IVOIRY

Le lion d’argent à queue fourchue est celui de la très ancienne famille d’IVOIRY (a) qui a pris le nom du village.

L’orle ondée souligne qu’Ivoiry possède de nombreuses sources sur la ligne de partage des eaux entre le Bassin parisien et celui de la Meuse.

La mitre est celle de Saint-Nicolas le Saint Patron de la paroisse.

Ivoiry ne possède plus d’église. Une violente tornade, le 6 février 1974, a emporté le clocher et détruit l’ensemble du bâtiment.

Seule la cloche Frédéricka a été conservée sur un beffroi ainsi que le porche d’entrée. Cette cloche a été offerte par les Américains en 1924 en souvenir du colonel Frédérick W. Gabbaith du 147ème Régiment d’Infanterie US libérateur du village en 1918.

Le pampre représente la vigne présente autrefois sur le territoire. Le rameau d’épis de blé illustre le côté rural du village.

(a) la famille d’Ivoiry portait selon euraldic ” D’azur, au lion d’argent, armé et lampassé de gueules la queue fourchue.” ou
Selon Jeantin (manuel de la Meuse) : ” D’argent au lion d’azur, armé, lampassé de gueules et à la queue fourchue ”

Armoiries composées et dessinés par Robert, André LOUIS, avec les conseils de la commission héraldique de l’UCGL et adoptées par la commune en avril 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × cinq =