MENU

MARAINVILLE sur MADON – 88286

De gueules à la roue de char celte d’or au moyeu d’argent, accostée de deux clefs de sol d’argent ; au Chef triangulaire ondé cousu d’azur, chargé d’une croisette fleuronnée d’or.

 

Le chef d’azur et la croix fleuronnée sont ceux des armes de la famille Gleissnove qui portait :
“D’azur à 3 croix (ou croisettes) fleuronnées d’or, posées 2 et 1”.
Ces armes évoquent également le château, aujourd’hui disparu, érigé par Nicolas de Gleisenove, après 1608

Les clés de sol blanches sur fond rouge évoquent bien sûr Chopin, les couleurs sont celles de la Pologne. Marainville est le village natal de Nicolas Chopin, père de Frédéric Chopin (compositeur et pianiste).

La roue est celle d’un char découvert sous un tumulus à Marainville-sur-Madon (dans les années 1980 des fouilles ont fait surgir de terre la tombe d’un aristocrate du début de l’âge du Fer, enterré en armes sur son char d’apparat et accompagné d’objets témoignant de l’existence de courants d’échanges entre les mondes celtique et méditerranéen – 7ème siècle avant JC pour les uns, datée de 550 avant JC pour d’autres).

Le triangle serpente comme le Madon.

Blason composé et dessiné par Robert, André LOUIS et Bernard GEORGIN, membres de la commission lorraine d’héraldique et adopté par la commune le 26 janvier 2018, Madame Anne SIMONIN étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

six + quatorze =