MENU

MONT-devant-SASSEY – 55345

D’azur à l’église du lieu d’argent ouverte et ajourée du champ ; chapé de gueules chargé de deux bars affrontés d’or et soutenu d’un chevronnel haussé d’or.
 Soutien de l’écu : deux rameaux de hêtre tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or, passés en sautoir ;
 A la croix de guerre 1914 – 1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure et accostée de deux cloches d’or posées celle de dextre en bande, celle de senestre en barre, sous les rameaux .
 Devise toponymique MONT-devant-SASSEY en lettre d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

Le chevronnel dessine un mont et rappelle ainsi le toponyme du village qui doit son nom, Mons en 1267, à sa situation au flanc d’une colline élevée dans une vallée resserrée au fond de laquelle prend naissance le ruisseau des Thalettes.

Le chevronnel dessine également les deux branches d’un A en évoquant l’abbaye des chanoinesses d’Andenne en Belgique. L’église et le domaine de Mont appartenaient, selon la tradition, aux religieuses d’Andenne dés le VIIème siècle. Celles-ci, chassées de leur abbaye par les Normands et le comte de Namur, vinrent établir un petit couvent à Mont au XIème siècle. Elles y restèrent une cinquantaine d’années. Cette abbaye serait à l’origine du village.

L’église d’argent avec ses deux tours est celle de Mont-devant-Sassey vouée à Marie la mère de Jésus en son Assomption. Ce sanctuaire du XIIème siècle, de style roman rhénan, est classé monument historique. Il a été fortifié et a subi plusieurs assauts notamment au cours de la guerre de trente ans et de la Fronde.

Le clocher et les deux cloches rappellent les nombreuses cloches coulées dans la fonderie Jeanne d’Arc de la famille Farnier, entre 1826 et 1908.

Le champ d’azur et les deux bars d’or rappellent que Mont-devant-Sassey a longtemps été rattaché au Barrois non mouvant(a). Ils soulignent également le don de Bonne de Bar(b), en 1425, par lequel Mont est devenu propriétaire de la forêt qui couvre son finage

Le champ d’azur, l’or et les gueules sont ceux des armes du Clermontois, englobant Mont, cédé au prince de Condé(c) en 1661.

Les bars sont, en héraldique, des poissons stylisés censés illustrer la plupart des espèces piscicoles. Ils évoquent ainsi la faune de la Meuse et le fleuve lui-même qui a joué un grand rôle dans l’histoire du village.
Ici, ils représentent particulièrement les truites très présentes dans les cours d’eau du village.

Les rameaux sont ceux des hêtres et des autres arbres de la forêt environnante.

La croix de guerre 1914/1918 a été décernée à Mont- devant-Sassey avec la citation suivante à l’ordre de l’armée “Située dans la zone de combat au début de la guerre, puis sur la ligne de feu, en 1918, a supporté sans faiblesse les misères de l’occupation allemande attendant courageusement l’heure de la délivrance”.
(a) Le duché de Bar avait pour armes : ” D’azur semé de croix recroisetées au pied fiché d’or à deux bars adossés de même”.
(b) Bonne de Bar (ca 1366 – ca 1436) était la fille du Duc de Bar, Robert 1er (1344- 1411) mariée en 1393 à Valéran III de Luxembourg-Ligny.
(c) Le prince de Condé avait pour armes : ” d’azur à trois fleurs de lys d’or et au bâton péri en bande de gueules”.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS et Dominique LACORDE, membres de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune le 24 novembre 2017, Monsieur Olivier MARTINEZ étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 9 =