MENU

HAUMONT – PRÈS – SAMOGNEUX – 55239 (VILLAGE MORT POUR LA FRANCE)

De gueules à un sac à céréales d’or chargé d’une coquerelle de gueules , mantelé d’azur à un chevronnel d’argent posé au-dessus de la partition, accosté de deux trompes de chasse d’or adossées et surmonté, au-dessus de sa pointe, d’un soleil d’or .
Soutien sous l’écu : deux brins de bleuets tigés, feuillés de sinople et fleuris d’azur, passés en sautoir et ornés de coquelicots au naturel.
Devise HAUMONT- près – SAMOGNEUX en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

Croix de guerre 1914-1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure des bleuets.

Le chevron évoque bien entendu le toponyme HAUMONT : HAUT MONT.

L’azur du champ et l’argent du chevron sont les émaux des armes du chapitre de la cathédrale de Verdun (d’azur à une cathédrale à quatre clochers d’argent surmontée de Notre Dame) dont dépendait le village sous l’ancien régime. Au lieu-dit le soleil, point culminant du village se dressait un autel gaulois. Ce lieu devint un camp romain.

Le sac et la coquerelle évoquent le surnom des habitants de Haumont : les Sachots, Sacs de fruits secs noués.

Les deux trompes de chasse représentent les 56ème et 59ème bataillons de chasseurs à pied. Le 21 février 1916 premier jour de l’offensive allemande sur Verdun, le bois des Caures est tenu par ces deux bataillons commandé par le Lieutenant-colonel Emile DRIANT. Sous une violente préparation d’artillerie, le bois est détruit et pas plus d’un quart des chasseurs n’a survécu mais ils ont tenu tête pendant deux jours aux Allemands en surnombre. Emile Driant est tué au milieu de ses chasseurs. La résistance héroïque de ces 1200 chasseurs a cependant retardé de façon décisive la progression allemande. Elle a permis l’organisation de renfort et a évité la percée sur Verdun.

L’église du village détruite était vouée à saint Nicolas. Une chapelle vouée au même saint a été érigée en 1932.

En reconnaissance de ses souffrances, la Croix de Guerre 1914/1918 a été décernée à Haumont-près-Samogneux, avec la citation suivante à l’ordre de l’Armée : « Située sur le chemin des grandes attaques dirigées contre Verdun, a été soumise aux plus violents bombardements et à de furieux assauts. Vouée à une destruction totale, a, par son héroïque sacrifice, bien mérité du Pays ». Le bleu, blanc, rouge pour les couleurs républicaines.

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien, membres de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains, utilisées par la commune depuis décembre 2016, Monsieur Gérard Gervaise étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − 8 =