MENU

GREMILLY -55218

• Tiercé de pairle renversé :
Au 1, d’azur chargé d’une tête couronnée de Vierge Marie d’or.
Au 2, d’argent à une fleur de “grémil pourpre bleu” d’azur boutonnée de pourpre
Au 3, de gueules à un cerf d’argent.
• Soutien de l’écu, deux rameaux de hêtre supportés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or passés en sautoir et surmontant deux dauphins de descente d’eau d’or, affrontés
• Croix de guerre 1914-1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure
• Devise GREMILLY en lettre d’or sur listel de sinople au revers de gueules.

La fleur de grémil pourpre bleu est une arme parlante homonyme approchante pour le toponyme Gremilly, Selon certains auteurs, Grimineas en 959 dériverait du germanique Grimo ou Grim .Dans les documents d’état civil, jusqu’à la fin du 20ème siècle, le nom du village était orthographié Grémilly ou Gremilly.
L’argent du meuble et les gueules (rouge) du champ rappellent que jadis le village dépendait de la baronnie d’Ornes. La maison d’Ornes de nom et d’armes portait : d’argent à cinq annelets de gueules posés en sautoir. L’or et l’azur illustrent l’appartenance au Barrois non mouvant (le duché de Bar avait pour armes : d’azur semé de croix recroisetées au pied fiché d’or à deux bars adossés de même.
Les dauphins de descente d’eau, en ornements extérieurs, illustrent le sobriquet des habitants de Grémilly : pamés. Peut-être par allusion aux descentes d’eau du lavoir du village détruit au cours de la grande guerre qui, selon des cartes postales anciennes, étaient ornées de têtes de dauphin gueules béantes, voire dans le cadre d’anecdotes liées à l’eau.

La représentation du cerf est celle de la sculpture érigée au parc des Grandes promenades à Wassy (52), œuvre de Jean François Prosper LECOURTIER né à Gremilly en 1851 (décédé à Paris en 1924), sculpteur animalier et ayant participé à la création de nombreux monuments aux morts de 1914/1918.
La tête de vierge Marie couronnée illustre la vocation à Notre Dame en son Assomption de l’église détruite en 1914/1918. L’église reconstruite après la Grande Guerre lui est également consacrée.
Le cerf et rameaux de hêtre représentent les forêts environnantes, la forêt domaniale de Spincourt et sa faune en particulier.
La croix de guerre 1914/1918 a été décernée à Gremilly avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : « Située dans la zone de combat au début de la guerre, puis sur la ligne de feu en 1918, a fait preuve de la plus vaillante attitude sous les bombardements et pendant l’occupation ennemie sans jamais désespérer de la victoire finale ».

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien, membres de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune la 04 août 2017, Monsieur Bernard LAVEAUX étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt + seize =