MENU

NAIVES en BLOIS – 55368

D’argent à la plaine de sinople surmontée de trois billettes de gueules posées 1 et 2.
Chapé de gueules chargé de deux trèfles d’or.
 Soutien sous l’écu: deux rameaux de hêtre tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or passés en sautoir.
 Devise sur listel : NAIVES en BLOIS

La plaine de sinople fait allusion au toponyme Naives du village (jadis Navia : plaine ou plateau).

Les gueules (rouge), l’argent des champs et l’or des meubles rappellent que jadis les habitants de la cité étaient divisés en 3 communautés dépendant de trois juridictions différentes : Gondrecourt (avec l’or), Ligny- Luxembourg (avec les gueules et l’argent), le chapitre de la cathédrale de Toul (également avec les gueules et l’argent) (a).

Les deux parties de chapé font allusion au saint patron de la paroisse Martin soldat romain, qui, selon la légende, a manifesté sa grande générosité, en tranchant de son épée son manteau pour en donner moitié à un pauvre dénudé, avant de devenir moine puis évêque de TOURS.

Les trois feuilles des trèfles rappellent que le hameau de Braux possédait jadis une chapelle vouée à la Sainte Trinité

Les trois billettes illustrent une activité de Naives autrefois : la fabrication de briques réfractaires pour des fours.

Les rameaux de hêtre sont ceux de la forêt de Naives.

(a) – Les armes de Gondrecourt étaient : “d’or à la croix dentelée de sable”,
– celles pour Ligny- Luxembourg :” d’argent au lion de gueules, la queue nouée, fourchue et passée en sautoir, armé et couronné d’or”,
– celles pour le chapitre de la cathédrale St Etienne de Toul : ” de gueules à 3 cailloux d’argent”.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS en novembre 2010 avec les conseils du groupe héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune en juin 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − treize =