MENU

NANT-le-GRAND – 55373

De gueules, à la chouette effraie des clochers d’argent becquée et au dessus d’or, soutenue par une trangle ondée abaissée d’argent.
Au chef vouté cousu d’azur aux deux fleurs de tilleul d’or ;

 Soutien sous l’écu, deux rameaux de groseillier fruités de gueules, feuillés de sinople et tigés de tanné, passés en sautoir. A la mitre d’argent chargée d’une bande gueules brochant sur la croisure.

 Devise toponymique NANT le Grand en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

L’or, les gueules (rouge) et l’argent évoquent la Lorraine, province à laquelle est rattachée la commune.
Les gueules rappellent également la couleur du lion du comté de Luxembourg-Ligny dont dépendait autrefois le village.
La trangle ondée d’argent illustre le courant du ruisseau le Nant (du gaulois Nantos, ruisseau, vallée) et constitue une armoirie parlante pour le nom du village complété du qualificatif Grand inspiré par l’immensité du ciel d’azur.
La mitre est celle de Saint Amand, le patron de la paroisse. Elle est d’argent à la bande de gueules pour rappeler que St Amand fut l’un des 1ers évêques de la ville de Strasbourg dont les armes se blasonnent : d’argent à la bande de gueules.

La chouette (effraie des clochers) fait allusion au surnom donné aux habitants aimant sans doute à travailler la nuit. Elle représente celles qui s’abritent dans le clocher.

Les deux fleurs représentent le tilleul de la place de l’église. Son âge est vénérable : il serait contemporain d’Henri IV.

Le groseillier est un arbrisseau favori du Barrois, en particulier de Nant le grand qui lui a consacré une fête.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS avec la participation de Marc DEPREZ maire de Nant le Grand et les conseils de la commission héraldiques de l’UCGL et adoptées par la commune le 28 novembre 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × deux =