MENU

NIXÉVILLE- BLERCOURT – 55385

 

BLASONNEMENT 

   Coupé :

Au 1er) parti , au 11 d’azur au cheval fabuleux mariné d’or, au 12) d’or au brin de cresson de sinople, fleuri d’une quartefeuille d’argent au bouton d’or, au 2ème) de gueules à  deux demi-vols d’or sur lesquels broche une roue antique d’argent , les trois  accostés de deux chaînes rompues de deux maillons et demi, celle de dextre posée en bande, celle de senestre en barre. 

 Soutien sous l’écu : Deux mésanges bleues au naturel. 

Croix de guerre 1914-1918, au naturel, appendue à son ruban sous l’écu. 

Devise toponymique : NIXÉVILLE-BLERCOURT en lettres d’or sur un listel d’azur au revers de gueules. 

MOTIVATION

 Le cheval fabuleux mariné  fait partie  des nixes (ou en allemand  nix). Nixe ou nix désigne, dans la mythologie germanique et nordique, plusieurs génies ou nymphes des eaux, sous formes humaines ou, comme ici, de cheval. Ce NIX génie des eaux constitue une arme parlante homonyme (phonique) pour le toponyme NIXÉville.

Selon Benoit et Michel Nesceivilla en 984 serait lié au nom de personne germanique Nezzo ou Nesso.

Le brin de cresson constitue une arme parlante pour le toponyme BLERcourt. BERLEI CURTIS en 1049 serait lié au mot Berle dérivé du gaulois berura (cresson d’eau).

Blercourt pourrait également dériver du nom de personne germanique berilo.

Les villages de Nixéville et de Blercourt ont fusionné en une seule commune en 1973.

Le génie des eaux et le cresson d’eau évoquent le ruisseau Scance, affluent de la Meuse à Verdun, il prend sa source à Nixéville.

Le plumage Léger des ailes illustre le nom de saint Léger auquel est vouée l’église de Nixéville.

Les chaînes sont brisées comme les liens qui entravaient Pierre dans la prison de Jérusalem où le roi Hérode l’avait fait interner. L’église de Blercourt est vouée à Saint Pierre aux liens.

Le champ de gueules rappelle le martyre de ces deux saints.

Les mésanges représentent les oiseaux qui hantent les arbres des champs et des forêts environnantes.

Le champ d’or évoque les cultures céréalières ou autres qui à un moment de l’année se colorent de cet émaux.

La roue antique et les deux demi-vols symbolisent le mémorial de la voie sacrée (l’axe de logistique majeur du front de Verdun pendant la Première Guerre mondiale). Ce monument a été érigé en 1966 par l’arme du Train, sur le plateau du hameau de Moulin brûlé point d’arrivée de la voie sacrée, depuis Bar-le-Duc, à distance des tirs d’artillerie. La roue antique représente en même temps, les roues des camions Berliet de la route, celles des locomotives et des wagons du chemin de fer à voie métrique “le Varinot” et celles des convois hippomobiles.

Le village des Nixéville a été décoré de la croix de guerre 1914/1918 avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : ” Situé à proximité du front pendant toute la guerre a supporté de nombreux bombardements qui l’on en partie détruite. Par les souffrances endurées et les dommages subis, a bien mérité du pays.

Armoiries composées et dessinées par Robert André LOUIS et Dominique LACORDE, membres du Comité Lorrain d’Héraldique et adoptées le 20 mai  2022, Monsieur Jean-Noël POSTAL étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + sept =