MENU

OURCHES-sur-MEUSE – 55096

 

BLASONNEMENT 

Coupé ondé, au 1) de gueules aux deux croisettes au pied fiché d’or, pommetées d’argent ; au 2) d’or à la fleur d’orchidée de gueules au bouton du champ ; à la trangle ondée d’argent brochant sur la partition ; à l’écusson d’argent chargé d’une tête de lion de sable allumée, lampassée et couronnée de gueules, sur le tout, en abîme 

Soutien sous l’écu : deux rameaux de saule , tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or, passés en sautoir. 

Devise toponymique : OURCHES-SUR-MEUSE en lettres de sable sur un listel d’or au revers de gueules.

MOTIVATION 

    L’orchidée constitue une arme parlante phonétique approchant pour le toponyme du village OURCHES, ORCHADEE en 922 ; selon plusieurs auteurs OURCHES pourrait, par ailleurs, avoir pour origine le Gaulois orco : porc.

   La trangle   ondule comme la Meuse qui traverse le finage d’OURCHES et comme le canal qui alimentait le moulin. 

  Les croisettes sont  pommettées  de trois éléments sur un champ de gueules (rouge) pour évoquer les armes du chapitre de la cathédrale Saint Étienne de TOUL  : de gueules aux trois cailloux d’argent. 

 La tête de Lion de sable allumée, lampassée et couronnée  de gueules représente les armes de la maison d’OURCHES d’ancienne chevalerie  qui possédait de nombreux fiefs et avait pour armes :d’argent au lion de sable, lampassé, allumé et couronné  de gueules (plusieurs variantes de ces armes ont été utilisées selon les branches de la famille)

Le chevaliers d’Ourches résidèrent au château jusqu’en 1553 ensuite d’autres familles en furent seigneurs.

Avant 1790, OURCHES était mi-partie Toulois et Champagne et avait pour seigneurs :

  • Le chapitre de la cathédrale St Étienne de Toul, prévôté de Void, pour les terres et leurs habitants,
  • Le chatelain pour le manoir, ses annexes et ses sujets, en Champagne, prévôté de Vaucouleurs

Le château a été souvent détruit puis reconstruit et remanié au cours des siècles ; il subsiste une tour d’angle circulaire et une tour de façade octogonale, les deux tronquées.

 

Les rameaux sont ceux des saules des bords de Meuse.

 

 

Armoiries composées et dessinées par Robert André LOUIS, membre du Comité Lorrain d’Héraldique, et  adopté par la commune le 12/04 /2024, Mr Jean-Louis GUILLAUME étant Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + 9 =