MENU

REFFROY – 55421

 

D’azur, à l’hermine assise d’argent à la queue de sable accostée de deux pics de mineurs adossés posés celui de dextre en bande , celui de senestre en barre ; au chef cousu de gueules à la main bénissant de carnation adextrée d’une flamme d’or.

 Soutien sous l’écu : deux rameaux d’alisier tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or.

 Devise Toponymique REFFROY en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules

L’hermine avec son pelage d’hiver constitue, en annonçant le retour du froid, une arme parlante au deuxième degré pour le toponyme REFFROY du village. Selon certains auteurs resfroydum en 1135 aurait pour origine le nom de personne germanique Hrordfrid. Ursus Frigidus en 1707 constituerait une latinisation contestée.

La main bénissant et la flamme évoquent Saint Rémy auquel est vouée l’église du village. Selon sa légende, saint Rémy aurait d’un geste de la main arrêté un incendie qui menaçait la ville de Reims.

Les 2 pics rappellent que naguères des mines de fer étaient exploitées à REFFROY.

L’or, l’argent, les gueules (rouge) et l’azur (bleu ) représentent les armes des comtes de Luxembourg- Ligny qui à la fin du Moyen Âge portaient : burelé d’argent et d’azur de dix pièces, au lion de gueules, armé, lampassé et couronné d’or brochant sur le tout et rappelle que sous l’ancien régime le village dépendait du comté et de la prévôté de Ligny.

Les rameaux d’alisier torminal, un des princes des arbres du Barrois, illustrent les forêts qui environnent le village.

Version d’armoiries composée et dessinée par Robert, André LOUIS membre de la Commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et mise à disposition de la commune en octobre 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 3 =