MENU

SOMMEDIEUE – 55 492

Blasonnement

  • Parti d’azur et de gueules, à l’agneau couché d’argent portant une croix latine d’or, brochant en chef ; à une trangle ondée abaissée d’argent brochant en pointe, surmontée à dextre d’un trident haut, non emmanché et à senestre d’une roue dentée, les deux d’or.
  • L’écu sommé d’une couronne murale chargée d’une vergette alésée couchée accostée de deux bars adossés, les trois d’azur. 
  • Soutien de l’écu : Deux rameaux de hêtre, tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or passés en sautoir. 
  • Croix de guerre 1914/ 1918 au naturel appendue à son ruban et brochant sur la croisure. 
  • Devise toponymique : SOMMEDIEUE en lettres d’or sur un listel d’azur au revers de gueules. 

Motivation

 La trangle ondule comme la Dieue qui prend sa source sur le finage de la commune ; avec le trident qui est celui de Neptune, dieu romain des eaux vives et des sources (selon Virgile), ils représentent le toponyme Sommedieue (Somma-Diva en 1201) source divine.

L’agneau crucifère est un des attributs de saint Jean-Baptiste, dernier prophète, annonciateur et contemporain de Jésus. Le champ de de gueules évoque le martyr de ce saint. L’église lui est dédiée. 

 Les deux bars d’azur sur la couronne d’or rappellent, avec inversion des émaux que Sommedieue dépendait sous l’ancien régime du Barrois non mouvant (le duché de Bar avait pour armes : ” d’azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d’or, à deux bars adossés du même, brochant sur le tout”.) 

 La roue dentée symbolise l’activité industrielle qui s’est développée à partir du XVIII ème dans ce qui était un village de bûcherons et de charbonniers ; tout d’abord un moulin, une scierie, des tourneries, chaiseries, des usines de meubles qui prospérèrent jusqu’à la fin du XXème siècle, facilitées par la proximité de l’importante et proche forêt domaniale illustrée par les rameaux de hêtre.

La couronne murale fait allusion aux éléments défensifs du fort Séré de Rivières du Rozelier ; la vergette alésée couchée dessine le créneau des casemates de tir et des observatoires de commandement.

La croix de guerre 1914 1918 a été décernée, à Sommedieue, avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : Vaillante cité qui, située dans la région de Verdun, a supporté courageusement de nombreux bombardements qui l’ont partiellement détruite. Par les deuils, les souffrances endurées et les dommages subis, a bien mérité du pays. 

Armoiries composées et dessinées par Robert André LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien, membres du Comité Lorrain d’Héraldique et adoptées par la commune le 23 mai 2022, Monsieur Daniel SANCEY étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − quatre =