MENU

TREVERAY – 55516

Burelé d’or et d’azur de dix pièces au lion de gueules, la queue fourchée et passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d’argent ;
chef de gueules à deux pics de mineurs d’or passés en sautoir à dextre et à un creuset de fonderie du même posé en bande et libérant une coulée de fonte d’argent à senestre.

 L’écu sommé d’un rameau de chêne feuillé et tigé de sinople, englanté d’or.

 Devise toponymique en lettre d’or, TREVERAY sur un listel de sinople au revers de gueules

Le lion de gueules et l’azur du burelé font allusion au bienheureux cardinal Pierre de Luxembourg -1369/1387- qui fut un bienfaiteur de la paroisse, en particulier par la donation d’une forêt aux habitants (a) (b). Le burelé et le dessin du lion sont ceux de la sculpture, en pierre d’Euville offerte à Tréveray par Christian SCHILDKNECHT, artiste originaire du bourg.
Le lion de gueules et l’or du burelé représentent également les châteaux qui se dressaient dans le bourg et la famille de Castéja (c), un moment seigneur du lieu et propriétaires d’un établissement sidérurgique au début de 19ème siècle.

L’or l’azur des champs évoquent les armes de Nicolas Henrion de Pansey, (d) (O1742 à Tréveray +1829) haut magistrat, baron d’Empire et ministre de la justice de Napoléon.

Les deux pics de mineur rappellent que des mines de fer à ciel ouvert ont été exploitées jadis sur le finage de Tréveray.
Avec le creuset de fonderie, ils illustrent l’activité sidérurgique, depuis l’époque Gallo-romaine, avec fourneaux, forges et en particulier les fonderies qui firent la réputation de TREVERAY et du village associé : Laneuville.
Le rameau est celui des chênes et des autres arbres des forêts environnantes.

(a) Pierre de Luxembourg avait offert une parcelle de forêt aux habitants de TREVERAY (cf page 37 de “Ligny en barrois” de Pierre Lefèvre) représentée dans les armoiries par le rameau de chêne. Une statue du cardinal orne une fontaine du village.

(b) – le bienheureux cardinal Pierre de Luxembourg portait : “d’argent au lion de gueules, la queue fourchée passée en sautoir, armé lampassé et couronné d’or”
– Waléran de Luxembourg –Ligny portait : “burelé d’argent et d’azur de dix pièces, chef d’or, au lion de gueules brochant sur le tout”

(c) La famille de Castéja portait ” d’or au lion de gueules”
(d) Nicolas Henrion de Pansey portait : “d’or au chevron d’azur, accompagné de trois tortues de sable, deux en chef et une en pointe”.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS avec les conseils de la Commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune le 21 juin 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + six =