MENU

VALBOIS– 55530

BLASONNEMENT 

D’argent, à une ombre de dessin de papillon, modèle de dentelle surmontant un écusson d’azur chargé d’un agneau pascal couché d’argent portant une croix d’or ; chaussé de sinople chargé à dextre d’un coq hardi et chantant d’or crêté, barbé et allumé de gueules et à senestre d’un triquetra d’or également . 

Soutien derrière l’écu : une hache passée en sautoir avec un têtu à deux pics les deux de gueules emmanchés d’or, passés en sautoir. 

Croix de guerre 1914-1918 au naturel, appendue à son ruban, sous l’écu. 

Devise toponymique : VALBOIS en lettres d’argent sur un listel de sinople au revers de gueules.  

MOTIVATION 

    Le Chaussé de sinople ( vert) constitue une arme parlante pour le toponyme Valbois : le  chaussé dessine un val et la couleur verte est bien entendu celle des forêts de la commune.

    La commune de Valbois a été créée en 1972 avec la fusion des trois territoires de villages de  Varvinay, Sénouville et Savonnières en Woëvre. 

   L’agneau pascal d’argent évoque Saint Jean Baptiste auquel est vouée l’église de Varvinay . 

   Le coq chantant est l’attribut de Saint Pierre . L’église de Sénouville est vouée à Saint Pierre aux Liens.

Le triquetra symbole de la trinité, souligne la persévérance de Saint Hilaire pour soutenir ce dogme. L’église de Savonnières lui est consacrée.   

Le papillon modèle de dentelle rappelle qu’au XIXème siècles, les dames des trois villages pratiquaient la broderie

La hache représente, bien entendu toutes les activités liées à la forêt.

    Le têtu est l’un des outils des carriers œuvrant surtout sur le site de Sénouville,  maintenant fermé, mais très actif surtout à la fin de le 1ère guerre mondiale pour la reconstruction.

Le têtu évoque également les blocs de pierre sculptés par Denis Mellinger dit Melden, cet artiste sculpteur sur pierre statuaire contemporain créée, des statues dans son atelier de Varvinay, et  restaure des œuvres garantes d’un riche passé historique lorrain. 

  La Croix de guerre 1914/1918 a été attribuée à chacun des trois villages avec la citation suivante à l’ordre de l’Armée : Ont, pendant quatre années subi l’occupation ennemie en pleine zone de combat. Ont dû être évacués de leurs habitants sous les bombardements continuels qui ont causé leur destruction totale. Témoignage impérissable de leur héroïque sacrifice. 

Armoiries composées et dessinées par Robert André LOUIS, membre du Comité Lorrain d’Héraldique, et proposées à la commune, en octobre 2022 Mme Martine Marcus étant Maire n’a pas souhaité adopter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 4 =