MENU

ANCEMONT – 55009

D’or à la cépée arrachée de chêne de sinople, de cinq troncs, englantée d’argent, accostée de deux gouttes de gueules et surmontant un mont de sinople chargé d’une anse de panier d’argent, les deux issant de la pointe.
Chef de gueules chargé de deux têtes de lion d’or affrontées.
 Soutien de l’écu, deux rameaux de hêtre supportés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or, passés en sautoir.
 Croix de guerre 1914- 1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.
 Devise ANCEMONT en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules

L’anse de panier et le mont constituent phonétiquement des armes parlantes pour le toponyme ANCEMONT jadis Ancelmont, Ansaldi-mons.
Selon certains auteurs, Ancemont aurait pour origine : le domaine de Anso, personne d’origine germanique. La cité aurait été, par ailleurs, constituée par le village d’Ance (détruit par les Suédois au 17 ème siècle) et par celui de Mons.

Les gouttes sont des gouttes de sang, elles évoquent un savant bénédictin, métaphysicien : Robert des Gabetz, né à Ancemont (O 1610 +1678), qui, en 1658, aurait le premier fait des essais de transfusions sanguines sur des animaux.

Les gueules (rouge) du chef évoquent la décollation de Saint Jean Baptiste auquel est vouée l’église d’Ancemont.

L’or et les gueules du chef représentent le château fief ayant appartenu à la famille de Vassart (a)et à celle Perrin de Labessières(b) liées par mariage.
Les têtes de lion d’or sur le champ de gueules représentent l’autre château fief à la famille de Bardelet (c) ayant succédé par mariage à celle de Lalance(d).

La cépée de chêne illustre une curiosité locale rare avec un rejet de 5 troncs : les 5 frères. Avec les rameaux de hêtre, ils rappellent les grandes forêts environnantes et les importantes scieries et industries du bois dans le secteur d’Ancemont.
Ancemont a été décoré de la croix de guerre 1914 – 1918 avec la citation suivante, du 11/08/1921, à l’ordre de l’armée : Située à proximité du front pendant toute la guerre, a supporté de nombreux bombardements qui l’ont partiellement détruite. Par ses deuils, les souffrances endurées et les dommages subis, a bien mérité de la patrie.
(a)La famille de Vassart portait : “de gueules au chevron d’or, accompagné de 3 fleurs de lys d’argent 2 en chef ,1 en pointe”

(b) La famille Perrin de Labessières portait: ” de gueules à trois fasces d’or”.
(c) La famille de Lalance portait : “d’azur à trois annelets d’argent posés deux en chef et un en pointe”.
(d) la famille de Bardelet portait : ” écartelé, aux 1 et 4 d’azur au lion d’or ; aux 2 et 3 de gueules au pélican et sa pitié d’argent ”
Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien avec les conseils de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques de Lorraine et adoptées par la commune le 23 septembre 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × deux =