MENU

BOVIOLLES-55067

Coupé :
– au 1, d’or, au triangle isocèle de gueules chargé de 2 poignards romains (pugios) d’argent, ornés d’or, hauts, posés en sautoir.
– au 2, de gueules aux 2 fleurs de lys au naturel soutenues par un rencontre de bœuf d’or.
 l’écu timbré d’une couronne palissée d’or, de 9 pièces, celle du milieu plus grande ornée d’une hure de sanglier de sable.
 soutien de l’écu, 2 sphinx d’or accroupis, affrontés, chacun pattes levées.
 Devise toponymique BOVIOLLES en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

L’or, les gueules (rouge) et l’argent soulignent que la commune est située en Lorraine dont les armes sont composées de ces émaux.

Le rencontre de bœuf constitue une arme parlante pour le toponyme Boviolles. Selon une autre version, Boviolles serait dérivé de l’ancien bove : grotte, ici une petite grotte.

Les pieux de la couronne et les poignards romains évoquent les éléments défensifs de l’oppidum gallo-romain du mont châtel protégeant la cité antique de Nasium dont les frontons des temples sont symbolisés par le triangle. La hure de sanglier est celle des leuques (celtes gaulois).

Les fleurs de lys sont celles de Marie, mère de Jésus en sa nativité à laquelle est vouée l’église fortifiée qui servait jadis de refuge aux habitants. Les lys en représentant la nativité de Marie évoquent également Sainte ANNE, sa maman, particulièrement invoquée à Boviolles.

Les 2 sphinx accroupis, dont les fragments d’une statue découverts sur le site de Boviolles, témoignent de la richesse culturelle de ce quartier de Nasium.

Armoiries composées et dessinées par R.A LOUIS avec les conseils de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune le 30 août 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + 4 =