MENU

LION-devant-DUN – 55293 –

Blasonnement
 D’azur à une tête de lion d’or accostée de deux vergettes alésées et nouées d’argent, mi-vêtu en chef cousu de gueules aux deux poignards romains (pugios)d’argent ornés d’or abaissés et posés celui de dextre en barre, celui de senestre en bande.
 Soutien de l’écu : un pampre supporté de tanné, feuillé, vrillé de sinople et fruité d’or, passé en sautoir avec un rameau de hêtre supporté de tanné feuillé de sinople et fruité d’or.
 Croix de guerre 1914-1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.
 Devise DUN-SUR- MEUSE en lettres de sable sur un listel d’or au revers de gueules.

Motivation

La tête de lion est une arme parlante pour le toponyme LION (Leones en 866, Lions en 1139) du village. Il aurait pour origine un rocher ayant le profil d’une tête de lion.Une autre version lierait la création du village au placement, par les Romains, d’une communauté de Lyonnais rebelles dans la plaine en dessous du camp romain d’Arimont sur la côte saint Germain.

La côte Saint-Germain dont le sommet constitue un excellent belvédère, est dessinée par la partition en chevron.

Le camp romain est illustré par les deux pugios.

Les deux triangles rouges évoquent le geste de Saint Martin pour couper son manteau et en donner moitié à un pauvre dévêtu. Ici ils rappellent que, dés le 6ème siècle, une église primitive, église-mère pour la contrée, existait sur la côte sous le vocable de saint Martin. Cette église fut probablement donnée par saint Wandrille aux moines de Montfaucon qui la vouèrent à saint Germain leur patron.
Saint Germain est également le patron de l’église actuelle.

Les deux vergettes nouées sont ici des archères. Elles représentent les éléments défensifs du château du village et de celui qui se dressait jadis sur la colline Saint-Germain (château de Mérowald d’Arimont). Elles représentent également les seigneurs et châtelains de ces châteaux ; les familles Mérowald d’Arimont , de Louppy, de Castelet, pour celui de la colline et les familles d’Escarmelle, de Gentil et Léonard de Saint-Cyr pour celui du village.

Le pampre souligne que le vignoble de Lion était important à Lion jusqu’à son attaque par le phylloxéra, au milieu du 19ème siècle.
Le rameau est celui des hêtres et de tous les arbres des forêts environnantes.
Lion- devant-Dun a été décoré de la Croix de guerre 1914 – 1918 avec la citation suivante, du 05/02/1921, à l’ordre de l’armée : ” Située dans la zone de combat au début de la guerre, puis sur la ligne de feu en 1918, a fait preuve de la plus vaillante attitude sous les bombardements et pendant l’occupation ennemie sans jamais désespérer de la victoire finale”.
Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS et Dominique LACORDE membres du comité lorrain d’héraldique et adoptées par la commune le 03 avril 2019, monsieur Daniel Windels étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × un =