MENU

BRABANT-en-ARGONNE – 55068

Coupé ondé, au 1 de gueules au gril d’or la poignée en haut, accosté de deux gouttes d’argent, les trois posés en pal ; au 2 de sinople à la cardère d’or ; à la trangle ondée en filet d’argent brochant sur la partition.
 Soutien de l’écu, deux rameaux de quetschier supportés de tanné, feuillés de sinople et fruités de pourpre, passés en sautoir.
 A la croix de guerre 1914 1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.
 Devise BRABANT-EN-ARGONNE en lettres de sable sur un listel d’or au revers de gueules.

La cardère sauvage est une plante qui pousse dans les jachères. Elle évoque le toponyme BRABANT qui selon plusieurs auteurs viendrait du vieil hollandais Brac ; terre inoccupée, zone inculte faisant frontière. Selon d’autres versions Brabant serait lié au gaulois bracu : boue suivi de branti ; bande.

Le filet ondé représente la Cousances (les activités que son courant a généré : moulin, scierie) et également ses abords boueux.

Le gril, les gouttes et le champ de gueules (rouge) symbolisent le martyre de Sainte FOY. Une source ferrugineuse du village et un pèlerinage étaient voués à cette sainte (a).

Une goutte évoque également l’ampoule d’huile que la colombe apporta à St Remy pour le baptême de Clovis et ainsi le patron de la communauté chrétienne.

Le champ de sinople (vert) illustre les prés.

Les rameaux de quetschier sont ceux des vergers du finage.

Brabant-en –Argonne a été décorée de la croix de guerre 1914/1918 avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : ” Située à proximité du front pendant toute la guerre a supporté de nombreux bombardements qui l’on en partie détruite. Par les souffrances endurées et les dommages subis a bien mérité du pays”.

(a) Sainte FOY naquit vers 290 dans une famille noble gallo-romaine. Dénoncée comme chrétienne, au 4ème siècle, elle subir tout d’abord l’épreuve du gril mais la pluie éteignit le feu ; elle fut décapitée.

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS passionné d’héraldique, et Dominique LACORDE, historien, membres du comité lorrain d’héraldique, adoptées par la commune le 18 octobre 2018, Monsieur Jacky FURAUX étant Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − huit =