MENU

Brocourt-en-Argonne-55082

 

BLASONNEMENT

 Tiercé en pairle : au 1) d’azur au broc de table d’argent chargé d’un escargot de tanné posé en bande ; au 2) d’or à deux vannets de gueules rangés en bande ; au 3) de gueules à deux navettes de tissage d’or aux pointes d’argent équipées de leur bobine d’azur, posées en barre et rangées parallèlement  en barre.  

Soutien de l’écu : deux rameaux de chêne, supportés de tanné, feuillés de sinople et englantés d’or, passés en sautoir. 

Croix de Guerre 1914- 1918 au naturel, appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure. 

Devise toponymique :   BROCOURT-EN-ARGONNE en lettres d’or sur un listel d’azur au revers de gueules. 

MOTIVATION

Le broc de table qui peut être qualifié de BROC COURT constitue une arme parlante phonétique pour le toponyme BROCOURT ( Beroldicurte en 1051 qui serait dérivé du nom de personne germanique Berold ). 

 L’escargot illustre le sobriquet des habitants Meulçon (ou Mulçon) des habitants de Brocourt. 

 Les deux vannets de gueules (rouge) sont des coquilles Saint Michel (elles sont vues du côté concave) pour représenter l’église de Brocourt vouée à Saint Michel. Elle a été endommagée en 1914/1918 et a été restaurée dans les années 1920.

 Les navettes rappellent le tissage pratiqué au XIXème siècle, dans le village.   

 Les rameaux de chêne évoquent les forêts environnantes.

 Le champ d’or représente les cultures, surtout les céréales qui prennent cette teinte au moment de la récolte.

 La croix de guerre 1914 /1918 a été décernée à BROCOURT avec la citation suivante à l’ordre de l’armée :  Située à proximité du front pendant toute la guerre, a supporté de nombreux bombardements qui l’ont partiellement détruite. Malgré ses deuils, les misères et les vexations infligées par un ennemi sans pitié, n’a cessé de conserver une foi inébranlable dans la victoire finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois × 5 =