MENU

SENON – 55481

 

BLASONNEMENT

   D’azur à deux tours d’or ajourées de gueules et crénelées de trois merlons encadrant et accolées à un mur du même crénelé de six merlons et ouvert de gueules, chargé à senestre de la porte d’une tête d’aigle de gueules allumée d’argent et becquée de sable, le tout surmontant une libellule d’or ailée d’argent ; au chef d’or chargé d’un dauphin pâmé nageant d’azur, allumé et oreillé d’argent.

 Soutien de l’écu : deux rameaux de charme, tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or.

 

Croix de guerre 1914-1918, au naturel, appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure

 

 

Devise toponymique : SENON en lettre d’argent sur un listel d’azur au revers de gueules.

 

 

 

 

MOTIVATION

Le mur encadré des deux tours représente « le BOURGE » une fortification quadrangulaire de 50m de côté renforcée de quatre tours d’angle, érigée par les romains (représentés par la tête d’aigle) vers 230 de notre ère au centre d’une bourgade avec bâtiments publics et thermes établie à moins d’un kilomètre à l’ouest du village actuel pour contrôler le croisement des deux transversales Reims-Metz et Reims- Trèves et de 5 diverticules.

Le dauphin est ici le symbole de la vie, de la naissance, il représente Saint Léonard  auquel est dédiée l’église de SENON. Saint Léonard était ermite en Limousin, ses reliques sont conservées à Saint-Léonard de Noblat. Il est le protecteur des mères en attente de naissance. L’église du XVI -ème siècle, endommagée en 1914/18 puis en 1939/45, de style rhénan ogival, est classée monument historique depuis 1906.

La libellule est l’une de celles qui volent au-dessus de l’étang de 108 ha, commun avec la commune d’Amel dont 62 dépendent de Senon.

Les rameaux sont ceux des charmes de l’importante forêt du village.

La Croix de Guerre 1914 – 1918 avec palme a été attribuée à SENON avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : A, pendant plus de quatre années, supporté vaillamment le joug allemand. Malgré ses souffrances et les dommages subis par les violents bombardements dont elle a été l’objet, s’est toujours signalée par sa confiance inébranlable dans le succès final.

 

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS membre du Comité Lorrain d’Héraldique et proposées à la commune le 1er juin 2023    Madame Jocelyne Antoine- Malick étant maire ; le 17 janvier 2024 la secrétaire informe que la municipalité n’est pas intéressée par des armoiries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 2 =