MENU

Grimaucourt-en-Woëvre – 55219  

BLASONNEMENT

    Taillé : au 1) de gueules à un clou d’argent sénestré d’une bourse d’or, le clou surmontant un serpent enroulé d’or à la tête traversée par une flèche d’argent et la queue mouvante d’un robinet d’argent également, le serpent chargé du mot fluor de gueules (repris d’après la sculpture d’André FORFERT) ; 2) d’or à la tête de cheval arrachée de gueules, bridée et allumée d’argent, surmontée d’une tuile romaine   et surmontant une autre tuile, les deux de gueules également et posées en fasce.

 

    Soutien de l’écu : Deux brins de trèfle   tigés et feuillés de sinople et fleuris de gueules, passés en sautoir.

  Croix de guerre 1914 1918 au naturel, appendue à son ruban et brochant sur la croisure

   Devise toponymique GRIMAUCOURT-EN-WOËVRE en lettres d’argent    sur un listel d’azur au revers d’or.

 

 

MOTIVATION

Le clou rappelle qu’avant 1790, le village dépendait de la haute seigneurie de l’évêché de Verdun, prévôté de Dieppe (a)

La bourse évoque saint Laurent, diacre et trésorier de l’église de Rome. Le champ de gueules rappelle son martyre. L’église reconstruite en 1925, lui est dédiée.

La tête de cheval et les brins de trèfles illustrent l’élevage, celui de race ardennaise en particulier, pratiqué jadis au village.

Les tuiles romaines témoignent de cette activité locale d’antan avec l’argile du terroir.

Grimaucourt -en -Woëvre a été décoré de la croix de guerre 1914/18 avec la citation suivante à l’ordre de l’armée ; Située sur le chemin des attaques dirigées contre Verdun, a été l’objet de fréquents bombardements qui l’ont complètement détruite. Par son glorieux sacrifice, a bien mérité du pays.

 Le serpent d’or est celui de la sculpture scellée à gauche de la porte d’entrée de la mairie du village, inaugurée en 2022.

Elle est l’œuvre d’André FORFERT (1938 – 2012). Ayant habité Grimaucourt-en-Woëvre en 1974/78, André FORFERT a été alerté par les dents tachées des enfants de Grimaucourt, Herméville et Moranville et il a découvert que l’eau captée contenait un taux exorbitant en fluor. Il a mené un combat de trois ans pour obtenir un décret du ministère de la santé et la distribution, dans ces villages, d’une eau au taux en fluor abaissé pour être sanitaire.           


(a)
La principauté épiscopale de Verdun avait pour armes : D’azur à la crosse épiscopale d’or senestrée d’une épée haute d’argent, garnie aussi d’or, accompagnée de trois clous aussi d’argent.
On peut penser que les clous réfèrent à la Passion du Christ mais ils renverraient plutôt à URBS CLAVORUM (« ville des clous » en latin) qui est le nom de la ville de Verdun en langue vulgaire.

Le latin clavus se traduit par clou en français

 

Armoiries composées et dessinées par Robert André LOUIS, membre du Comité Lorrain d’Héraldique , d’entente avec Monsieur Jean-Paul FRANIATTE  maire et adoptées le 29 novembre 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 7 =