MENU

CHANTERAINE – 55358

Tranché :
– au 1, d’azur à la tour d’argent, ouverte et ajourée du champ,
– au 2, de gueules à la paire de broyes d’or.

 A la bande d’or abaissée d’une demi-largeur, aux 3 grenouilles de profil de sinople, allumées du champ,

 Soutien de l’écu, deux lions au naturel, affrontés, accroupis, chacun patte levée, lampassés et armés de gueules ;
 Devise sur listel : CHANTERAINE

Les champs d’or et de gueules (rouge) rappellent l’appartenance de Chanteraine à la Région Lorraine ;

La tour représente le château de Morlaincourt et la maison forte qui existait naguère au même emplacement et fut détruite par les impériaux. L’azur et la bande évoquent les armes de la famille Colleson (1) qui édifia le château. Les lions évoquent ceux des blasons des familles Boucher(2) et Brigeat de Lambert (3) autres seigneurs du lieu.

La bande ondée illustre Oëy qui, selon certains auteurs, signifierait ruisseau (le Noitel y prend sa source).

La paire de broyes, outil qui servait jadis à broyer les tiges de chanvre représente Chennevière (terre où l’on cultivait le chanvre).

Les trois rainettes de sinople (vert) illustrent Chanteraine le nom de la commune et chacune d’elles représente l’un des villages : Morlaincourt, Oëy ou Chennevière, réunis depuis 1972.

(1) Colleson Warnault porte “d’azur à la bande d’argent chargée de 2 croix alaisées d’azur”.
(2) Boucher de Morlaincourt :
“D’azur au chevron d’or chargé d’une croisette de pourpre et accompagné de 2 lions affrontés d’argent lampassés de gueules”
(3) Brigeat de Lambert :
“D’argent à la bande de gueules chargée de 3 annelets d’or accompagnée de 2 lions de sable armés et lampassés de gueules”.

Armoiries concertées avec les habitants et le concours de Robert, André LOUIS et adoptées par la municipalité le 27 mars 2009.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-neuf + 11 =