MENU

CHATTANCOURT– 55106

 

 

BLASONNEMENT 

Parti coupé à dextre : au 1) de gueules à un coq hardi, ailes déployées, d’or, au 2) d’or à un bidon-gourde d’azur, aux bouchons bretelles et cordelettes de tanné ; au 3) de sinople à trois besants d’or rangés deux et un, surmontant une baratte d’argent. 

Soutien sous l’écu : deux épis de blé tigés, feuillés et fruités d’or, passés en sautoir. 

Croix de Guerre 1914- 1918 au naturel, appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure. 

Devise toponymique : CHATTANCOURT en lettres d’or sur un listel d’azur au revers de gueules. 

MOTIVATION

Les trois besants (pièce de monnaie byzantine) symbolisent la légende selon laquelle Saint Nicolas évêque de Myre aurait doté de nombreux besants trois jeunes filles pauvres pour éviter à leur père de les prostituer. L’église de Chattancourt est vouée à Saint Nicolas.

Le coq hardi symbolise les combats acharnés de l’armée française, en 1916/17 pour contenir la poussée des attaques allemandes sur la crête du Mort Homme où un monument immortalise le cri de mission accomplie :       « Ils n’ont pas passé ». Une tranchée musée a été reconstituée sur le site de Chattancourt.

Le bidon-gourde représente la fontaine Lemoële, seul point de ravitaillement en eau pour les combattants. Située côté français, elle a fait l’objet d’affrontements quand les Allemands tentaient d’y puiser de l’eau.La fontaine est ainsi désignée car le lieutenant le Moële y a été tué à la tête de sa compagnie au cours d’un assaut.

Les émaux (couleurs) d’or, d’azur (bleu) et de gueules (rouge) rappellent ici ceux des armes de Gilles de Trêve (o1515 + 1582, fondateur du collège Gilles de Trêve de Bar-le-Duc) qui, sous la haute seigneurie de l’évêque de Verdun, était seigneur local de Chattancourt et portait  : « D’or à un triangle de gueules accompagné de trois croissants d’azur ».

La baratte évoque l’élevage, celui des bovins en particulier et plus spécialement la laiterie coopérative régionale pour 26 communes qui a fonctionné à Chattancourt à la fin du XIXème siècle, dont les résidus nourrissaient des porcs. Les épis représentent bien entendu les cultures.

La Croix de guerre 1914-1918 a été décernée à Chattancourt avec la citation suivante à l’ordre de l’armée :

« Située dans la zone de la grande bataille dont Verdun était l’enjeu, a été soumise à de fréquents bombardements qui l’ont entièrement détruite. Pour ses glorieux sacrifices a bien mérité du pays ». 

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien, membres du Comité Lorrain d’Héraldique, et adoptées par la commune le 24 novembre 2022, M. Michel PONCELET étant Maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × cinq =