MENU

Dieue-sur Meuse – 55154

 

BLASONNEMENT

 Tiercé en pairle à la partition du 1) ondée : au 1) de sinople au trident haut, non emmanché, d’or ; au 2 )de gueules à la colombe d’argent fondant ; au 3) d’azur aux trois clous d’argent contre-pointés en pairle ; au chevron renversé ondé brochant sur la partition  du 1) et  à la cruche à lait brochant  en pointe.

L’écu sommé d’une couronne murale d’or, maçonnée de sable, chargée d’une croix de Malte d’azur, accostée de deux vergettes alésées et couchées du même.

Soutien de l’écu : deux rameaux de chêne, supportés de tanné, feuillés de sinople et englantés d’or, passés en sautoir. 

Croix de Guerre 1914- 1918 au naturel, appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure. 

Devise toponymique :   Dieue-sur-Meuse en lettres d’or sur un listel d’azur au revers de gueules. 

MOTIVATION

 Le chevron ondé représente le confluent de la rivière Dieue avec le fleuve Meuse.

Le trident est celui de Neptune dieu romain des eaux vives et des sources (selon Virgile).

L’un des segments du chevron ondé renversé et le trident évoquent ainsi le nom Dieue de la rivière qui traverse la localité, Deva au Xème siècle issu de deu en celtique, divin en latin.  L’ensemble représentent donc Dieue-sur-Meuse. 

 La colombe représente le saint Esprit qui descendit vers la tête de Jésus au cours de son baptême par saint Jean baptiste ; avec le champ de gueules (rouge) elle évoque la décollation de Saint Jean Baptiste à laquelle est vouée l’église de Dieue. Cette église a été remarquablement décorée de fresques religieuses entre 1933 et 1938 par Duilio DONZELLI et son fils Dante.

Les trois clous d’argent sur le champ d’azur illustrent que sous l’ancien régime Dieue au spirituel du diocèse de Verdun dépendait également au temporel de cet évêché qui portait ” d’azur, à une crosse d’or senestrée d’une épée haute d’argent garnie aussi d’or, le tout accompagné de trois clous de la Passion d’argent”.

La couronne murale représente le château fort édifié par l’évêque de Verdun et détruit sur l’ordre de Louis XIII, le château de la famille du Hautoy détruit à la Révolution. Avec la croix de Malte d’azur, elle symbolise le château édifié près de l’église par        Ignace de Bercheny (1689-1778) maréchal de France, à un moment en garnison à Saint-Mihiel (la grille du portail de l’entrée du Château est orné d’une croix de Malte d’azur).

Les deux vergettes alésées couchées dessinent les créneaux de casemates du fort Séré de Rivières dit de “Génicourt” et situé sur le finage de Dieue. 

Le pot à lait d’argent symbolise l’importance de l’industrie fromagère dans la localité.

Le champ de sinople et le rameaux de chêne évoquent les forêts environnantes et les menuiseries et ébénisteries naguères importantes à Dieue.

La croix de guerre 1914 1918 a été décernée à DIEUE avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : Commune partiellement détruite à la suite des fréquents bombardements qu’elle a subis en raison de la proximité de Verdun et dont la population, malgré les souffrances endurées, a toujours fait preuve de vaillance et de patriotique fermeté.

Armoiries composées et dessinées par Robert André LOUIS, héraldiste, membre du Comité Lorrain d’Héraldique en novembre 2021, Monsieur Romuald LEPRINCE étant maire.

Classé “en sommeil” en juin 2022, la secrétaire de Mairie ayant informé de l’avis du maire qui considère que le CM a actuellement d’autres préoccupations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × 2 =