MENU

DOULCON – 55165

Tranché ondé,
au 1, de sinople à la tour d’argent ouverte et ajourée du champ adextrée d’un lion ailé assis et vu de face d’argent.
au 2, de gueules à deux clés renversées et contournées d’argent rangées en bande.
A la cotice ondée brochant sur la partition.

Soutien de l’écu : deux rameaux de charme, tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or passés en sautoir.

Croix de guerre 1914/1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.

Cri de ralliement DOULCON en lettres de gueules sur un listel d’or au revers de gueules.

La cotice (diagonale) ondée serpente comme les méandres de la Meuse au voisinage du village et évoque ainsi le toponyme DOULCON (Dulcomense- castrum en 939, Dulco en 1679) qui aurait pour origine Dol, Dolen du gaulois “doliacos” : méandres.

Doulcon a une histoire très ancienne et très importante. La tour rappelle que le village était un lieu fortifié, capitale du pays et comté dit le Dormois (pagus Dulcomensis) entre 802 et 1120. Le léopard héraldique ailé (lion, leo), attribut de St Marc évoque Marc l’un des comtes (930 – 960), grand défenseur du Dormois, époux de Julie, fille du comte Thierry-le-Bref mort en 930.
Le Dormois fut rattaché en 1120 au comté de Grandpré et après avoir appartenu au duché de Bar (Barrois mouvant), il fit partie du Clermontois de 1648 à 1791.
Les deux clés sont celles de Saint-Pierre, le Saint-Patron de la communauté chrétienne du village.
La Croix de guerre 1914 – 1918 a été décernée à Doulcon avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : “Située dans la zone de combat au début de la guerre, puis sur la ligne de feu en 1918, a supporté vaillamment l’occupation ennemie. Malgré ses deuils et les dommages qu’elle a subis, a toujours conservé intacte sa foi en la victoire de nos armes ».
Les rameaux en ornement sont ceux des charmes et des autres arbres des forêts environnant Doulcon.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS, héraldiste
te, et Dominique LACORDE, historien, avec les conseils de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune en avril 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × 1 =