MENU

ESNES-EN-ARGONNE – 55180.

De gueules à la barre de vair appointé et à la bande d’argent chargée de trois fleurs de lys d’azur brochant sur le tout.
 Tenant de l’écu : deux lions regardant d’or affrontés.
 Croix de guerre 1914- 1918 appendue sous l’écu.
 Devise toponymique ESNES-en -ARGONNE en lettres d’or sur listel de sinople au revers de gueules brochant sur le ruban de la croix de guerre.”

Ce village se trouve dans un vallon resserré, à la naissance du ruisseau d’Esnes. Totalement incendié en 1636 par les Cravates (Croates). La couleur de gueules (rouge) rappelle l’incendie des cravates.

L’ancien château, bâti dans le style Louis XIV, était habité, vers 1750, par un Sire Delanzy, marquis d’Esnes. Il a été détruit en 14-18. Un autre château, appartenant aux D’Ecosse, à la Révolution, est converti en maisons particulières. Les derniers seigneurs d’Esnes étaient en 1789 les Drouot de Villay.

Dans l’église on a conservé deux pierres tombales avec deux blasons provenant de l’ancienne chapelle des seigneurs : l’une du comte des Cars, époux de Marie du Châtelet, avec les armoiries en relief.
– chatelet : “d’or à la bande de gueules à 3 fleurs de lys d’argent”
– des cars ou d’Escars : “de gueules au pal de vair”.

l’autre de Nicolas de Failly, prévôt des Montignons, seigneur d’Esnes et de Cumières, mort en 1525.

Le blason reprend ces deux écus de l’église. On retrouve dans le blason la barre et la bande des seigneurs des Cars et Châtelet en modifiant couleurs et partitions. Les trois fleurs de lys rappellent qu’Esnes a fait partie du Clermontois de 1641 à 1791.

Industrie : un moulin avec huilerie, maison isolée à 500 m du village.

Croix de Guerre : Esnes a été totalement détruit en 14-18. Le village a reçu la Croix de Guerre avec palme : A été l’objet de multiples bombardements qui l’ont totalement détruite. Par ses deuils, les dommages subis et la belle attitude sous les obus de sa courageuse population, a bien mérité du pays . Il ne restait debout au milieu des ruines que la tour de l’église.

Armoiries composées par D. LACORDE et D. LARCHER et R. LOUIS, adoptées par la commune la 15 novembre 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − neuf =