MENU

FONTENAY – 88175

 

BLASONNEMENT :  

    Tranché au 1) d’azur à un têtu à deux pics de tailleur- sculpteur de pierre d’argent emmanché d’or, adextré d’une feuille de chêne du même posée en bande ; au 2) d’or à une fontaine en pierre, au pilier déversant son eau d’argent dans son auge à senestre, les deux de gueules, l’auge avec sa pierre de laveuse du même, la fontaine surmontée à dextre d’un renardeau assis   de gueules également tacheté et allumé d’argent.

 MOTIVATION

 La fontaine évoque le toponyme FONTENAY jadis Fontenetum du latin Fontanum dérivé de fons : source, fontaine ;

Six ruisseaux traversent le finage de Fontenay dont le ruisseau de FONTENAY, plusieurs y prennent leur source. Plusieurs fontaines du village (14) continuent à verser leur eau.

Le renardeau fait allusion au sobriquet des habitants de Fontenay dont les canalisations en bois des fontaines étaient parfois obstruées par les racines des queues de renard (la prêle des champs – equisetum arvense). Un chemin du village est d’ailleurs intitulé “les renardeaux”, il dessert l’école des fontaines.

Le têtu à deux pics rappelle la décoration souvent sculptée sur les pierres clés de voûte des portes de grange du village ou dans le linteau de l’imposte de la porte piétonne.

Elle représente la belle architecture locale des maisons paysannes anciennes aux portes de grange de plein cintre ou en anse de panier, aux pierres angulaires, aux bandeaux, aux linteaux et aux bassins, façonnés dans la pierre extraite de plusieurs carrières de grès de Fontenay, exploitées naguère.

Les gueules (rouge) évoquent le martyr de Saint Laurent sur le gril auquel est vouée l’église et dont une statue en pierre, datant de 1575, est classée.

 L’or du champ est surtout celui des céréales à une période de l’année, il évoque les cultures.

La feuille de chêne représente les arbres : feuillus et sapin (abies alba), des forêts environnantes.L’or, les gueules (rouge) et l’argent des meubles font allusion aux armes de Lorraine et au duché de Lorraine dont dépendait Fontenay jadis (le duché de Lorraine avait pour armes : d’or à la bande de gueules chargée de trois alérions d’argent).

 

Armoiries composées et dessinées par Robert André LOUIS, membre du Comité Lorrain d’Héraldique, avec les conseils de Madame Anne-Marie COIGNUS membre de MAISONS PAYSANNES DES VOSGES, et de Monsieur Jean-François GUILLOT adjoint, adoptées par la commune le 21 mars 2022, Monsieur Jérôme POIFOULOT étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 − 12 =