MENU

GIRAUVOISIN – 55512

De gueules chargé :
– en chef, de 2 lances hautes d’or passées en sautoir surmontées d’une quartefeuille du même.
– et en pointe, d’une grue, hardie et éployée, d’argent, soutenue d’une trangle ondée et abaissée du même.
 Soutien sous l’écu : un pampre passé en sautoir avec un rameau de hêtre tigés de tannés, feuillés de sinople et fruités d’or.
 Croix de guerre 1914 1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.
 Devise GIRAUVOISIN en lettres de sables sur un listel d’or au revers de gueules.

Les lances et la grue hardie illustrent le toponyme Girauvoisin autrefois Gerardi- vicinum – Gérard : ger = lance et hard = intrépide, hardi et vicinum = voisin (la grue et les lances sont voisins dans l’écu) ou hameau.
Croisées en sautoir, les lances dessinent une croix de St André, le patron de la paroisse.

La trangle ondule comme le ruisseau de Béquillon et comme celui de Pinceron. Ils prennent leurs sources sur le finage avant de rejoindre le Rupt de Mad. Leurs courants faisaient jadis tourner un moulin.

La quartefeuille est ici une fleur de navette ; elle évoque l’huilerie, installée jadis au centre du village qui broyait surtout des grains de navette.

La grue représente les grues cendrées qui en migrant font étape sur le finage du village

Les rameaux de hêtre sont ceux des forêts environnantes.
Le pampre est celui des vignes renommées jadis dans le village.

La croix de guerre 1914/1918 fait l’objet de la citation suivante à l’ordre de l’armée : située, pendant toute la durée de la guerre, dans la zone de bataille, a été l’objet de nombreux bombardements qui l’ont partiellement détruite ; a montré sous les obus un courage et une dignité admirables.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS, avec les conseils de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune en le 16 décembre 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − quatorze =