MENU

HALLES-SOUS-LES-COTES– 55471 

 

BLASONNEMENT 

D’azur à la halle à colonnes du lavoir-fontaine-égayoir du village d’or, maçonnée de sable, en pointe, accompagnée à senestre des contours, en filet d’argent, de la façade stylisée de l’église Saint-Barthélemy du village, mouvant e du toit de la halle et du flanc senestre et aux inscriptions d’argent “HALLES et “SOUS-LES-COTES”, en chef, l’une au-dessus de l’autre, la seconde en lettres plus petites, les deux brochant sur la façade de l’église.                

  Croix de Guerre 1914 – 1918 appendue à son ruban sous l’écu.

 MOTIVATION 

   La halle constitue une arme parlante pour le toponyme Halles du village (Hallesiï,Halethum en 1139).Le complément actuel “sous-les-Côtes” a été officialisé en 1922.Cette Halle-lavoir est ouverte de toutes parts, des colonnes à chapiteaux toscans soutiennent la toiture à quatre pans. A l’avant se trouve une fontaine d’eau potable, tandis que l’égayoir qui permettait de désaltérer et laver les chevaux aux retours des champs, s’étend à l’arrière.

  Dans l’église du village vouée à Saint Barthélemy, une vierge noire symbolise une   vénération locale à Notre Dame de Montserrat (Catalogne). Elle aurait été ramenée par les Espagnols au début du XVIIème siècle.

Une grotte artificielle protégeant une source miraculeuse et un calvaire, à l’extérieur du village, sont également dédiés à cette vierge. On y célèbre un pèlerinage, le premier dimanche de septembre.

 La Croix de Guerre 1914 – 1918 avec palme a été attribuée à Halles-sous-les-Côtes avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : « Située dans la zone de combats au début de la guerre, puis sur la ligne de feu en 1918, a fait preuve de la plus vaillante attitude sous les bombardements et pendant l’occupation ennemie sans jamais désespérer de la victoire finale ».

Le blason inséré dans le livre” le Patrimoine des communes de la Meuse” – Flohic, édition -1999 ; en octobre 2020, M. Martin QUIRING maire a précisé que le blason était utilisé par la commune.

Armoiries dessinées et commentées en octobre 2021 par Robert LOUIS, héraldiste et Dominique LACORDE, historien, membres du Comité Lorrain d’Héraldique d’après le dessin inséré dans” le Patrimoine des communes de la Meuse” – Flohic, édition -1999  et utilisé par la commune, M. Martin QUIRING étant maire.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze + cinq =