MENU

Hauts de Chée – 55123

Villages associés : Condé en Barrois, Hargeville sur Chée, Génicourt sous Condé, Les Marats, Louppy sur Chée.

De gueules, au pairle ondé d’or, accompagné, en chef, d’une hirondelle en vol étendu, à dextre d’une hache d’arme d’argent et à senestre d’une lyre du même.
 soutien sous l’écu : deux rameaux de chêne, feuillés de sinople, tigés de tanné et englantés d’or, passés en sautoir.
 Devise Les Hauts de CHÉE en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

Le pairle ondé dessine la Chée et les ruisseaux qui l’alimentent et fait ainsi allusion au toponyme de la commune les Hauts de Chée créée en 1972.

La zone de rencontre des deux branches ondées en chevron renversé évoque Condé en Barrois jadis condatum (confluent).

L’aérodrome de Bar le Duc les Hauts de Chée est illustré par l’hirondelle d’or.

La hache de guerre illustre le toponyme des MARATS dérivé, selon certains auteurs, de Martis Ara de Mars le dieu de la guerre.

La hache évoque également une industrie de jadis à LOUPPY le Petit (aujourd’hui LOUPPY sur Chée) : la taillanderie.

La lyre symbolise la musique (un art d’agrément, de jeu) et ainsi phonétiquement le toponyme Hargeville dont le V est dessiné par les 2 montants de la lyre.

La lyre, instrument antique fait également allusion au génie de la musique et ainsi à Génicourt sous Condé.

Les rameaux sont ceux des chênes des forêts environnantes.

L’argent, l’or et les gueules (rouge) évoquent les armes de Beauvau (a) pour qui Hargeville fut érigé en baronnie en 1721.

(a) la famille de Beauvau portait : ” d’argent aux 4 lionceaux de gueules armés, lampassés et couronnés d’or”

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS avec les conseils de la Commission héraldique de l’UCGL et adoptées par la commune le 05 septembre 2014.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 3 =