MENU

JULVÉCOURT – 55260

 

BLASONNEMENT

  Tranché, au 1, d’azur à l’ange en vol en bande, de carnation, vêtu d’argent, chevelé et aux ailes d’or, portant une plume du même de sa main dextre ; senestré d’une faine du même ; au 2 d’or,  à l’écusson d’azur chargé d’une couronne d’or surchargé de 6 vergettes d’argent brochantes, surmonté, à dextre d’un brin de luzerne en pal supporté, feuillé de sinople et fleuri de gueules. 

 Support de l’écu : Deux pics verts au naturel adossés 

Devise toponymique : JULVÉCOURT en lettres d)or sur un listel d’azur au revers de gueules. 

MOTIVATION

  L’écusson d’azur supporte une couronne, enfermée par les 6 vergettes pour évoquer un notable (dans l’ancien régime c’était généralement un noble) pris en otage (ce fut le cas du duc de Lorraine, René 1er en  1431 après la défaite de Bulgnéville, otage du duc de Bourgogne et libéré après avoir payé une rançon).

L’écusson fait ainsi allusion au toponyme du village :  Julvécourt ( Gislanicurtis en 980, Gilvécourt en 1382) dérivé selon Dauzat et Benoit et Michel de l’allemand geisel signifiant otage.

 L’ange est l’attribut de l’évangéliste Saint Mathieu auquel est vouée l’église du village datant du XVIIème siècle.

Avant 1790, Julvécourt était rattaché au Clermontois évoqué par l’azur, l’or et les gueules de la luzerne ; le prince de Condé portait “d’azur à 3 fleurs de lys d’or, au bâton péri en bande de gueules”. 

 Le brin de luzerne représente les activités agricoles : les cultures et l’élevage.

La faine  est celle des hêtres des forêts environnantes hantés par les pics verts en soutien.

 

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien, membres du Comité Lorrain d’Héraldique , adoptées par la commune le 18/08/2021, Madame  Maryline POUTRIEUX étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 3 =