MENU

LACROIX sur MEUSE – 55268 –

• D’or à la trangle ondée d’azur haussée surmontée d’une croix de gueules et soutenue par un léopard également d’azur tenant dans sa patte dextre un maillet de sculpteur de gueules
• Tenants de l’écu : à dextre Minerve de carnation, casquée et à la lance d’or et au bouclier d’or orné de gueules, habillée d’or et de gueules ; à senestre, saint Jean-Baptiste également de carnation, auréolé d’or et tenant une croix du même et habillé de gueules
• Croix de guerre 1914/ 1918 appendue sous la pointe de l’écu
• Devise toponymique LACROIX sur MEUSE, brochant sur le ruban de la croix de guerre, en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules.

La croix et la trangle ondée la surmontant représentent le toponyme Lacroix sur Meuse.

La croix de gueules sur champ d’or est également celle des armes de la famille de Watronville(a), branche de Maisey, seigneur de Lacroix au 16ème siècle.

Le léopard d’azur sur champ d’or évoque la famille de Rosières(b) seigneur du bourg au 17ème et 18éme siècles.

Le léopard tient un maillet de sculpteur en hommage au grand sculpteur Duillio Donzelli ayant résidé et exercé ses talents notamment à Lacroix sur Meuse.

La cité a été décorée de la croix de guerre 1914-1918 avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : Vaillante cité qui, située en pleine zone de combat, a été soumise à d’incessants bombardements. Par ses souffrances et ses ruines, a bien mérité du pays.

(a) La famille de Watronville (branche de Maisey) portait ; “d’or à la croix de gueules”
(b) La famille de Rosières (ou de Rozières) portait :
– “d’or à 2 léopards d’azur l’un sur l’autre lampassés de gueules, celui de pointe contourné, à la bordure engrêlée de gueules” ou
– ” d’or à 2 léopards d’azur contournés lampassés de gueules, mis l’un sur l’autre, à la bordure engrêlée de gueules” ou
– ” d’or à 2 lions d’azur contrepassants l’un sur l’autre à la bordure de gueules”

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS et Dominique LACORDE, membres de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune le 19 décembre 2016, Monsieur Régis MESOT étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 − cinq =