MENU

Longeville-en-Barrois – 55 302

 

BLASONNEMENT

  D’or à une triquetra de gueules accostée de deux bars d’azur adossés et surmontant une roue dentée de sable ; au chef d’azur chargé de quatre chaines d’or, posées en sautoir, mouvantes d’un annelet et aboutissant dans les angles. 

   Soutien de l’écu : Deux rameaux d’orme, tigés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or, passés en sautoir. 

   Divise toponymique : LONGEVILLE-EN-BARROIS en lettres d’or    sur un listel d’azur au revers de gueules. 

MOTIVATION

Les deux bars rappellent, bien entendu l’appartenance de Longeville à l’ancien duché de Bar, au département de la Meuse et plus précisément au Barrois.

Les bars illustrent aussi la rivière l’Ornain et le canal de la Marne au Rhin.

Le champ d’azur et les chaînes d’or représentent les armes de la famille de Longeville, une des familles les plus distinguées du baillage de Bar, qui portait : d’azur à une chaîne d’or mise en sautoir ; au canton senestre de gueules chargé de deux faces abaissées d’argent surmontées d’une canette du même.

Le triquetra est un symbole de la trinité chrétienne, il évoque ici Saint -Hilaire auquel est voué l’église de Longeville (Saint-Hilaire, évêque de Poitiers a défendu la théologie de la Trinité en se montrant conciliant avec les partisans de l’ arianisme qui niaient la divinité de Jésus)

Cette église du XIVème et XVème siècle, était fortifiée. Dans les bas-côtés, on aperçoit encore, sur le côté gauche, une fenêtre à console avec corbeaux qui a dû supporter le tourillon d’un volet s’ouvrant de bas en haut et, à gauche de celle-ci, une autre fenêtre murée. Présence également de meurtrières.

La roue dentée évoque les industries locales anciennes et actuelles : Le moulin sur l’Ornain, l’imprimerie   de Martin Mourot, première imprimerie lorraine, les anciennes tanneries et usine de courroies, la  » société française des moteurs diesel » fondée en 1905 par Frédéric Dickoff avec Rudolf Diesel ; un moteur diesel équipa pour la première fois une péniche qui fit des essais sur le canal de la Marne au Rhin ; les fonderies Utard et depuis 1960 une usine de panneaux de placage de bois.

Les rameaux d’orme dont une rue du village porte le nom, illustrent l’importance de la forêt du village.

Armoiries composées et dessinées par Robert André  LOUIS, , président du Comité Lorrain d’Héraldique en février  2023, Monsieur Lionel Beaufort étant maire, lequel à déclaré en mars 2024 qu’il ne donnait pas suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 + 5 =