MENU

LOUPMONT – 55303

• coupé, vouté crénelé, au 1, d’azur à la gueules de loup arrachée d’or, allumée, armée et lampassée de gueules accostée de deux chaînes brisées d’argent posées celle de dextre en barre, celle de senestre en bande.
Au 2 d’or, à la grappe de raisin de pourpre, feuillée de sinople.
• Soutien sous l’écu : à dextre, un pampre, à senestre un rameau de chêne passés en sautoir, tigés, feuillés, vrillés pour le pampre de sinople et fruités d’or.
• croix de guerre 1914 – 1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.
• cri de ralliement :  LOUPEMONT en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules chargé à senestre d’une pyramide triangulaire d’argent.

La tête de loup et le mont dessiné par la partition voutée constituent des armes parlantes pour le toponyme LOUPMONT jadis Lupinus Mons.
Selon une autre version Longomonte en 877 désignait un mont long ( le village est en effet implanté au pied d’une colline allongée.

L’azur et l’or soulignent que LOUPMONT était jadis situé dans le Barrois non mouvant.

Les deux chaînes brisées évoquent le miracle des liens de Saint Pierre le patron de la communauté chrétienne du village.

Ces émaux et la partition crénelée rappellent que cette cité dépendait du marquisat et de la prévôté d’Heudicourt(a).

La grappe et le pampre évoquent les vignes réputées cultivées sur les côtes de Loupmont.

La pyramide représente la borne triangulaire dite des 3 évêchés de Metz, Toul et Verdun.

La croix de guerre a fait l’objet de la citation à l’ordre de l’armée suivante : située sur la ligne de feu pendant quatre ans a été soumise à des bombardements continuels qui l’ont totalement détruite. A toujours montré dans les épreuves, une superbe vaillance et une patriotique fermeté.

(a) Sublet marquis d’Heudicourt portait :”d’azur au pal bretessé d’or, maçonné de sable et chargé d’une vergette du même”

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS avec les conseils de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains et adoptées par la commune le 02 décembre 2016, Monsieur Thierry GODART étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize + 13 =