MENU

MONTBRAS – 55344

Parti : au 1, de gueules, au chef d’argent à 3 annelets de gueules, au 2, d’or à une tour, donjonnée à senestre, de gueules maçonnée d’argent, ouverte et ajourée du champ, posée sur une motte de sinople ; enté de la pointe d’argent à une croix de St Maurice d’azur.

L’adjonction tardive de Mont (1700) au toponyme Bras, Brachier en 1402 conduit certains auteurs à donner le gaulois bracu : vallée, marécage, marais, à l’origine de Bras.

La croix de Saint Maurice d’azur (bleu) sur le champ d’argent rappelle qu’une église vouée à ce Saint existait jadis à Bras.

Les deux autres champs reprennent les armes du couple constructeur du château renaissance vers 1596 : le champ de gueules et les 3 annelets sont ceux des armes de Claude Verrières jadis seigneur du lieu qui portait : de gueules au chef d’argent chargé de 3 annelets de gueules. La tour donjonnée posée sur une motte verte s’inspire des armes de Louise Des Salles son épouse qui portait : d’argent à la tour donjonnée à gauche, de sable, posée sur une motte de sinople.
Cette famille avait pour devise : “La tour du seigneur est ma forteresse ” gravée au frontispice du château de Vouthon.

Par ailleurs, la tour représente la maison forte de l’Isle en Bras qui existait au moyen âge en fond de vallée et était entourée d’eau. Elle évoque également les seigneurs et châtelains qui se sont succédé à Montbras.

Ecu dessinée par Robert, André LOUIS membre de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains, avec l’accord de Mr Claude THOMAS maire, sur la base d’une illustration armoriée utilisée par la commune depuis mars 2017 et d’après la notice historique et archéologique du château de Montbras de Francis de Chanteau (- O 1848 + 1882 – archiviste paléographe et châtelain de Montbras) publiée en 1885.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 4 =