MENU

MOULINS -SAINT-HUBERT– 55364

 

MOULINS -SAINT-HUBERT– 55364

BLASONNEMENT

  • De gueules à la tête de cerf de face au col arraché d’or surmontée, entre les bois, d’une croix recroisetée au pied fiché d’or également, la tête accostée de deux fers de moulin d’argent le tout surmontant une étoile à 8 rais d’or.
  • Soutien de l’écu: deux pampres, supportés de tanné, feuillés de sinople et fruités d’or, passés en sautoir.
  • Croix de guerre 1914 1918 , au naturel, appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.
  • Devise MOULINS-SAINT-HUBERT en lettres de sable sur un listel d’or au revers de gueules. 

MOTIVATION 

La tête de cerf au col arraché et la croix qui la surmonte évoquent la légende de Saint Hubert et avec les fers de Moulins soulignent le toponyme Moulins-Saint-Hubert du village ; jadis Mollins en 1139, Moulin en 1571 ; Saint-Hubert a été ajouté en 1922.

La tête de cerf au col arraché surmontée d’une croix rappelle également qu’un prieuré, rattaché à l’abbaye de Saint-Hubert (Belgique), a été fondé à Mollins  au Xème siècle par le comte de Chiny. Les bénédictins quittent Moulin au XVIIème siècle et, à cette époque, l’église prieurale devient paroissiale (jusque-là, la cité n’avait pas d’église paroissiale) ; cette église est vouée à Saint  Hubert.

 La croix recroisetée est celle des armes du Barrois Mouvant (le duché de Bar avait pour armes : ” d’azur semé de croisettes recroisetées au pied fiché d’or, à deux bars adossés du même“) ; Moulins a été rattaché au comté de Chiny, au Barrois Mouvant puis, de 1648 à 1791, au Clermontois. Moulins a toujours été un village frontière, autrefois entre Rèmes et Trévires et aujourd’hui entre Meuse et Ardennes.

 L’étoile à 8 rais se réfère à l’étoile du brasseur à 6 rais symbolisant les 3 éléments (l’air, l’eau et le feu) et les trois opérations  (germination, saccharification, fermentation). Ici, deux rais sont ajoutés pour les produits de base : l’orge et le houblon. C’est en fait, l’étoile de la bière ; elle   rappelle que deux  brasseries ont fonctionné jadis  dans la localité. On peut ajouter que le village a été aussi à la fin du XIXème  un village de tourneurs sur bois.

 Les pampres illustrent les vignes du terroir de Moulins (de 40 à 45 ha) jusqu’à la fin du XIXème siècle.

 

  La Croix de Guerre 1914 – 1918 avec palme a été attribuée à Moulins-Saint-Hubert avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : Située dans la zone des combats au début de la guerre puis sur la ligne de feu en 1918, a supporté courageusement l’occupation allemande. Malgré les souffrances et les dommages subis, n’a cessé de faire preuve d’une ardente confiance dans le succès final. 

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien, membres du Comité Lorrain d’Héraldique, avec la participation de Madame Françoise THOMAS et adoptées par la commune le 04 décembre 2020, monsieur Jean-Jacques GÉRARD étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

treize − quatre =