MENU

POMPIERRE – 88352

Blasonnement

  • Coupé haussé : au 1,de gueules, chargé d’un pont d’or à 4 arches et surmonté d’un garde-corps de sable ; au 2, D’azur à deux abeilles montantes d’or, aux ailes de gueules bordées d’or rangées en fasce, surmontant une tour d’argent maçonnée de sable ouverte et ajourée du champ.
  • Soutien de l’écu : deux rameaux d’alisier torminal tigés de tanné, feuillés de sinople, fleuris d’argent, aux boutons d’or, passés en sautoir.
  • Devise : POMPIERRE en lettres de sable sur un listel d’or au revers de gueules. 

Motivation 

 L’or du pont et les gueules(rouge) du chef soulignent que Pompierre était jadis dans l’ancien duché de Lorraine ; naguères Région Lorraine

 Le pont de pierre est une arme parlante directe pour le toponyme Pompierre (Pontispetra en 1402 selon le pouillé de Trèves).

Les abeilles cloisonnées d’or et de grenat symbolisent la dynastie Franque des Mérovingiens depuis que de tels joyaux ont été découverts dans le trésor funéraire de Childéric 1er (le père de Clovis) à TOURNAI, en Belgique, en 1653.

Ici, elles rappellent qu’en 577, Pompierre aurait été le lieu de règlement d’un conflit entre descendants de Clovis.

Selon Dom Calmet, Gondrand, roi de Bourgogne, ayant perdu ses deux fils, songea à adopter son neveu Childebert (ou Sigebert) roi d’Austrasie et à l’investir roi de Bourgogne. L’entrevue se déroula à Pompierre.

Pour commémorer l’événement historique une chapelle fut édifiée.

Une église remplaça la chapelle au XIIIème siècle.

Celle-ci étant en piteux état, une nouvelle église fut construite en 1860. Elle est vouée à Saint Martin. Mais la démolition de l’ancien édifice a respecté le portail roman qui a été remonté en façade de l’église actuelle ; Ce portail dont le tympan et le linteau reprennent des scènes de la bible est un chef d’œuvre de l’art roman, classé monument historique en 1908.

Le champ d’azur et la tour d’argent évoquent les armes de Jean-Baptiste LAVAUX dernier seigneur de Pompierre qui fit construire le château actuel de Pompierre dont la porte est surmontée de la sculpture d’un écu à 3 tours(a) surmonté de la devise Tout par amour. 

 Les rameaux d’alisier torminal, un des princes des forêts de Lorraine, évoquent les forêts environnantes. 

  • Le dictionnaire de la noblesse selon de la Chesnaye Dubois décrit ainsi les armes de la famille de LAVAUX : Écartelé aux 1 et 4, d’azur à deux bars adossés d’argent cantonnées de 4 croisettes d’or qui est de Chiny ; aux 2 et 3, de sable à 3 herses sarrasines d’argent qui est de Lavaux ; sur le tout , de sable à 3 tours d’argent maçonnées de sable ( armes de récompense)

 

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS, membre du Comité Lorrain d’Héraldique, en janvier 2020, Madame Thérèse BERGER étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 5 =