MENU

RESSON -55426

coupé,
– au 1er parti , au  I d’argent à la tête arrachée de lion de gueules, lampassée et couronnée d’or ; au II, d’or au cuveau de pourpre cerclé d’argent ;
– Au 2ème, de gueules à deux vires d’or de deux pièces posées en fasce.
 soutien sous l’écu : deux rameaux d’olivier (rinceaux) tigés et feuillés de sinople, en sautoir.

 Devise sur listel d’or à l’envers de sinople : ” RESSON”.

Les champs de gueules (rouge) d’argent et d’or rappellent les armes de la Lorraine région actuelle de Resson.

L’une des tires illustre une onde sonore et l’autre constitue son écho (retour du son). Elles évoquent ainsi le toponyme RESSON, autrefois Reson, du village. Avec le préfixe RE exprimant la répétition, l’écho peut être sous entendu.
On dit qu’à Resson les appels à flanc de colline rebondissent sur le versant opposé de la vallée encaissée et reviennent en écho sur le crieur.

La tête est celle du lion des armes de la seigneurie de Luxembourg –Ligny(a), comté et prévôté dont dépendait jadis RESSON.

Le cuveau de pourpre, le belon, qui jadis servait au foulage du raisin et à la fermentation du moût, souligne que, jusqu’au début du 20ème siècle, des vignobles couvraient les collines de RESSON.

Les rinceaux évoquent, comme ceux de la ville de Reims, Saint Remy (évêque de Reims) le patron de la paroisse (Remy comme Reims aurait pour origine remes le nom d’un peuple gaulois de la région de Reims et serait représenté par les rameaux en raison de la similitude des noms latins rami et Remi).

(a) La maison de Luxembourg-Ligny portait : “d’argent au lion de gueules, la queue fourchée, passée en sautoir, armé, lampassé et couronné d’or.

Version d’Armoiries composée et dessinée par Robert, André LOUIS avec les conseils de la Commission héraldique de l’UCGL et mise à disposition de la commune en septembre 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − six =