MENU

SAULX-LÈS-CHAMPLON –  55473

BLASONNEMENT 

 D’or à une tête arrachée de cheval de gueules bridée d’argent ; mantelé abaissé d’azur à deux têtes d’angelots de carnation, chevelées et ailées d’or, celle de dextre posée en barre, celle de senestre posée en bande ; au chef d’or bastillé, chargé de deux rameaux de saule de sinople, fruités chacun d’un chaton d’argent, posés en chevron renversé. 

Soutien sous l’écu : deux tiges de blé d’or, passées en sautoir. 

Croix de Guerre 1914 – 1918, au naturel, appendue sous l’écu et brochant sur la croisure. 

Devise toponymique : SAULX-LÈS-CHAMPLON en lettres d’or sur un listel d’azur au revers de gueules. 

MOTIVATION 

Les deux rameaux de saule sont des armes parlantes pour le toponyme SAULX,  Saltum en 1196 du latin salix ; le saule.

 En représentant un champ de céréales rectangulaire, le chef d’or constitue une arme allusive pour le toponyme Champlon, champlong en 1656.

 Les deux communes de Saulx-en Woëvre et de Champlon ont fusionné en 1973. 

L’azur et l’or des champs évoquent les armoiries de l’évêché de Verdun(a).  Avant 1790, l’évêque de Verdun était le suzerain de Saulx et de Champlon.

 La partition crénelée du chef rappelle les éléments défensifs de la maison forte fief de chacun des villages tenue par des seigneurs locaux.

Les deux têtes ailées sont celles des angelots qui, selon la légende, ont emporté Marie la mère de Jésus au moment de son Assomption. L’église de Saulx, commune aux deux villages, est dédiée à cette croyance chrétienne.

L’église moyenâgeuse a tout d’abord été détruite (vers 1636) au cours de la guerre des trente ans, reconstruite en 1660 puis en 1770, elle fut anéantie en 1914/18. Lors de sa reconstruction en 1929, le portail a été orné de sculptures par Donzelli, dont des angelots ailés comme ceux du blason.

L’or du chef est la teinte que prennent, à un moment donné, la plupart des cultures de Saulx-les-Champlon, céréalières en particulier, représentées par les épis en soutien ; jusqu’au milieu du 20ème siècle, les chevaux étaient les auxiliaires indispensables de l’agriculture.

La Croix de Guerre 1914 – 1918 avec palme a été attribuée :

    À Saulx avec la citation suivante à l’ordre de l’armée :”occupée par l’ennemi dès le début des hostilités, est restée pendant quatre années sous le joug de l’envahisseur. Par son long martyre, amenant sa destruction totale, a mérité la reconnaissance du pays”

À Champlon avec la citation suivante à l’ordre de l’armée :  “Envahie dès le début de la guerre, a été le théâtre de luttes violentes. Perdue puis réoccupée par l’ennemi, a payé d’une destruction totale son sacrifice au pays.

 

(a)  L’évêché de Verdun(a) portait sous l’ancien régime :  “D’azur à la crosse épiscopale d’or senestrée d’une épée haute d’argent, garnie aussi d’or, accompagnée de trois clous aussi d’argent”.

 

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS et Dominique LACORDE membres du Comité Lorrain d’Héraldique, et proposées à la commune en mars 2021, Monsieur Cyril WARIN étant Maire en août 2021, déclare que le CM ne veut pas donner suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × cinq =