MENU

SIVRY le PERCHE – 55489

  Coupé :
– au 1, d’or au chardon à trois têtes de sinople fleuries de gueules ;
– au 2, d’azur aux deux jalons mires d’arpentage d’argent et de gueules, passés en sautoir, soutenus par une trangle ondée abaissée d’or .

 Soutiens de l’écu : un rameau de laurier de sinople, à dextre, passé en sautoir avec un pampre à senestre, de sinople également, tigé de tanné et fruité d’or.
 Croix de guerre 1914- 1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure.
 Cri de ralliement SIVRY-LA-PERCHE en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules

Le chardon est le symbole de l’austérité, de la sévérité pour Sivry qui vient du latin severius, sévère.

Les couleurs bleue et or, couleur des armoiries des Evêques de Verdun, évoquent l’appartenance de Sivry-la-Perche au chapitre de la cathédrale de Verdun avant la Révolution.

Les deux jalons sont des mires d’arpentage qui évoquent les mesures agraires anciennes en l’occurrence, la perche verdunoise, mesure verdunoise dénommée aussi verge.

La trangle ou petite bande ondée d’or représente les nombreuses sources situées sur le ban communal de Sivry.

Le rameau de laurier illustre le prénom LAURENT qui signifie “paré de couronne de laurier”. Saint Laurent, martyr sur le gril, est le patron de la paroisse et une chapelle lui est vouée à Sivry-la-Perche.

Le pampre ou rameau de vigne souligne l’importance jadis de la culture de la vigne. Beaucoup de maisons de la commune étaient occupées par des vignerons.

Sivry la Perche a obtenu la Croix de Guerre pour sa conduite exemplaire durant la Grande Guerre avec la citation suivante : ” Vaillante cité, situé dans la région de Verdun, a supporté courageusement de nombreux bombardements qui l’on détruite en partie. Par les souffrances endurées et les dommages subis a bien mérité de la patrie”.

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien, avec les conseils de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques de Lorraine. Adoptées par la commune le 06 octobre 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + trois =