MENU

Souhesmes-Rampont – 55497

 

 

Blasonnement

  • Coupé haussé;

 Au 1, de gueules herminé d’or.

 Au 2, d’azur , à un héron d’argent becqué et membré de gueules, accosté de deux étoiles d’or, les trois surmontant deux socs de charrue antiques affrontés d’argent.

  • Soutien de l’écu : Deux brins de pervenche supportés, feuillés de sinople et fleuris d’azur, passés en sautoir.
  • Croix de Guerre 1914 – 1918 appendue sous l’écu et brochant sur la croisure
  • Devise toponymique : LES SOUHESMES-RAMPONT en lettres de sable sur un listel d’or au revers de gueules.

Motivation

Le champ de gueules(rouge) semé de moucheture d’or évoque les armes de la famille d’ancienne chevalerie de Rampont qui portait : de gueules à 5 annelets d’or ordonnés en sautoir, au franc quartier d’hermine.

Le héron représente ceux qui hantent les rives sinueuses du ruisseau irrigant le village : le ruisseau de Vadelaincourt. Le héron  illustre ainsi le toponyme Les Souhesmes. ( Souhame en 1282, Souhaime en 1370, Southesme en 1590).Il semble que Souhesme aurait pour origine l’étymon du vieil haut allemand Ham (courbure dans une rive, prairie dans un méandre) avec la préposition sous (a).

Les étoiles d’or rappellent que Rampont est le village natal de Jean BOITEL né en 1729, avocat au parlement de Paris et auteur de traités sur l’astronomie.

Les deux socs de charrue antiques soulignent qu’aux Souhesmes, une importante usine a confectionné des machines agricoles jusqu’à la fin du siècle dernier.

La Croix de Guerre 1914 – 1918 avec palme a été attribuée à Rampont avec la citation suivante à l’ordre de l’armée : Située à proximité du front pendant toute la guerre, a supporté de nombreux bombardements qui l’ont en partie détruite. Par les souffrances endurées et les dommages subis a bien mérité du pays.

Les pervenches sont celles qui fleurissent, au printemps dans les forêts environnantes.

  • Selon Marie- Thérèse Morlet, Ham signifie courbure dans une rive, prairie dans un méandre

Pour A Dauzat et Ch Rostaing, Ham viendrait de l’Allemand heim ou Haim signifiant village.

 

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS, héraldiste, et Dominique LACORDE, historien, membres du Comité Lorrain d’Héraldique proposées en décembre 2019, Monsieur Gérard BUYS, étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − sept =