MENU

Vadelaincourt – 55525

BLASONNEMENT 

Écartelé en sautoir, au 1) d’azur au fer de houlette d’or ; au 2) d’or à la croix de Lorraine de sinople ; au 3) d’or à la croix alésée de gueules chargée d’une épée abaissée d’argent garnie d’or ; au 4) d’azur à un bouquet de trois épis de blé d’or, liés du même. 

Soutien sous l’écu : deux rameaux de chêne, tigés de tanné, feuillés de sinople et englantés d’or, passés en sautoir. 

Devise toponymique : VADELAINCOURT en lettres de sable sur un listel d’or au revers d’azur. 

MOTIVATION 

Le fer de houlette fait indirectement allusion au toponyme Vadelaincourt du village : Wandelini curtis au XIème siècle (la ferme de Wandelin).Saint Wandelin (ou Wendelin), selon sa légende, serait né en 554 : fils d’un roi d’Écosse, il parcourt le continent et devient berger dans les Ardennes où il prie en gardant ses moutons (dans les églises qui lui sont vouées, il est souvent représenté porteur de sa houlette de pâtre et richement vêtu pour rappeler son origine noble). Devenu en 597, abbé de Tholey, il décède en 617.La ville de Saint Wendel (Sarre) fut créée autour de son tombeau (transféré ensuite à Trèves).

L’azur et l’or des champs sont les émaux de l’Évêché de Verdun (a), avec l’épée, ils soulignent que, sous l’ancien régime, Vadelaincourt était une terre de cet évêché.

La croix de gueules (rouge) chargée d’une épée symbolise l’important hôpital militaire qui fonctionna à Vadelaincourt en 1914/1918 et fut malheureusement à l’origine d’un cimetière national. 

Les épis d’or illustrent les cultures du village. Les rameaux sont ceux des chênes et des autres arbres des forêts du village.

 La croix de Lorraine est de sinople (verte), la couleur du ruban de la croix de la libération ; c’est ici, celle qui distingua le Lieutenant-colonel  René GÉNIN mort le 17/06/1941à la tête d’une brigade de la France libre, en Syrie.  Vadelaincourt est le berceau de la famille GÉNIN.

(a)  L’évêché de Verdun(a) portait sous l’ancien régime :  « D’azur à la crosse épiscopale d’or senestrée d’une épée haute d’argent, garnie aussi d’or, accompagnée de trois clous aussi d’argent ».

 

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS membre du Comité Lorrain d’Héraldique, et proposées à la commune en juin 2022, Monsieur Hubert BRY étant Maire ; en février 2023 le conseil municipal n’a pas validé les armoiries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 4 =