MENU

VAUQUOIS – 55536

D’azur à la champagne voûtée d’or sommée de la vierge de Vauquois en majesté, portant Jésus d’argent les deux nimbés d’or, chapé de gueules chargé de deux casques de centurion romain d’argent affrontés.

Soutien de l’écu : deux rameaux de chêne tigés de tanné, feuillés de sinople et englantés d’or passés en sautoir.

Croix de guerre 1914 – 1918 appendue à son ruban sous l’écu et brochant sur la croisure soutenue de l’écusson du 46 ème RI, accostée à dextre de celui de l’Europe et à senestre de celui d’Orléans.

Devise : VAUQUOIS en lettres d’or sur un listel de sinople au revers de gueules

Les casques romains évoquent : 1/ L’ancien camp Gallo-romain des Allieux situé sur la colline de Vauquois ainsi que la création très ancienne du village. 2/ Les combattants de la guerre des mines de 14 – 18 et l’insigne du Génie qui possède un tel casque 3/ Le Général Céleste Deprez, enfant du pays, né à Vauquois, et qui fut, de 1912 à 1914, commandant de l’école d’application de l’Artillerie et du Génie à Angers et qui connut par la suite une grande carrière durant la Grande Guerre.
La Vierge en majesté représente Notre dame de Vauquois patronne de la paroisse de Vauquois, doigt tendu vers la victoire. Elle rappelle la Vierge apparue à Eudes Ier, roi de France, sur le rocher de Vauquois et qui lui a assuré la victoire contre vingt-mille Normands, en 888. Après cette bataille, Eudes fit bâtir une chapelle et un château sur la colline de Vauquois.
La champagne voutée en bas dessine le sommet de la butte de Vauquois et rappelle les sacrifices des soldats français qui ont combattu durement pour sa conquête. De même la Croix de Guerre rappelle l’attitude héroïque et les souffrances du village durant cette période difficile. Les ornements de rameaux de chêne évoquent les belles forêts et le gibier d’Argonne.
Le drapeau des USA est évoqué par les émaux rouge, bleu et blanc qui rappellent la libération du territoire de Vauquois en 1918 par les troupes américaines
En ornements extérieurs : le blason d’Orléans, cette ville ayant participé à la reconstruction du village après 1918 L’écusson de l’Europe et l’écusson du 46e RI qui a participé à Vauquois en 14-18 dont l’amicale a son siège à Vauquois.

Armoiries composées et dessinées par Robert LOUIS, héraldiste et Dominique Lacorde, historien, membres de la commission héraldique de l’Union des Cercles Généalogiques Lorrains avec les conseils de la commission nationale héraldique et adoptées par la commune le 08 avril 2017, M. Jean-Pierre Delandre étant maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 − 1 =