MENU

VÉRY – 55549

De gueules au filet en bande ondée d’argent accompagné en chef d’une feuille d’aulne et en pointe d’une fleur de lys le tout d’or, au chef du même au lion issant d’azur.

 Soutien sous l’écu : à dextre, un pampre et, à senestre un rameau de hêtre, croisés en sautoir, tigés de tanné, fruité d’or, feuillés de sinople et vrillé du même pour le pampre. A la croix de guerre 1914/1918 suspendue au listel.

 Devise sur listel d’or à l’envers de gueules : VÉRY

 Croix de guerre 1914 – 1918 pendant à son ruban sous le listel

La feuille d’aulne illustre le toponyme du village Véry, jadis Vériacum, Verry dérivé comme verne du pré celtique wer ou ver l’aulne. Selon une autre version : Véry en langue celtique signifie “collecteur de source “.

La fleur de lys et la bande ondée rappellent que la bataille dite “de Montfaucon” remportée par Eudes, roi de France, sur les Normands en 888 a commencé dans la haute vallée d’un ruisseau de Véry celui de Chambronne.

La fleur de lys symbolise aussi le Clermontois des Princes de Condé(a) auquel Véry a appartenu de 1648 à 1791

Le chef d’or au lion naissant d’azur et l’un des éléments des armes de la famille d’Estocquois(b) un moment seigneur du lieu.

La bande ondée dessine également le courant des ruisseaux de Véry jadis source motrice du moulin.

Le pampre représente bien entendu la vigne cultivée sur le finage jusqu’au début du 20ème siècle.

Le rameau est celui des hêtres des forêts environnantes.

La commune a été décorée de la croix de guerre 1914/1918.

(a) les armes de BOURBON-CONDE (de) étaient : “De FRANCE, au bâton péri en bande de gueules.”
(b) La famille d’Estocquois portaient : ” d’azur à trois bandes d’or, au chef d’or chargé d’un lion naissant d’azur” ou ” d’azur, à 3 bandes d’or; la première sommée d’un lion issant du même”

Armoiries composées et dessinées par Robert, André LOUIS et Dominique LACORDE et adoptées par la commune en avril 2012 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

vingt − un =